Ligue 1: Lyon, un équilibre remis en cause par l'absence longue durée d'Ederson

0 18.11.2011 09:19

Privé du Brésilien Honorato Ederson pour plusieurs mois en raison d'une blessure à la cuisse gauche, Lyon voit l'équilibre de son effectif remis en question notamment en milieu de terrain, mais ne songe pas encore à recruter pour renforcer ce secteur.Retenu pour la première fois en équipe du Brésil, pour affronter mardi les Etats-Unis, Ederson s'est blessé quelques instants après être entré en jeu à la 72e minute, victime d'une rupture totale des ischios-jambiers de la cuisse gauche, une blessure rare qui va nécessiter une intervention chirurgicale.Son indisponibilité sera de plusieurs mois, sans doute jusqu'à la trêve, au moins.L'absence du Brésilien, titulaire contre Monaco aux côtés de Miralem Pjanic dans un milieu inédit sous l'ère Puel avec deux meneurs de jeu devant Maxime Gonalons, pourrait inciter l'Olympique lyonnais à recruter un joueur supplémentaire."Nous verrons les opportunités d'ici la fin du mercato pour un recrutement. Nous avons un effectif encore conséquent avec du monde au milieu", a assuré Claude Puel vendredi, guère séduit par cette idée et prenant à contre-pied supporteurs et observateurs du club rhodanien qui, cet été, a vu arriver le seul Jimmy Briand en provenance de Rennes.En interne, cette question fait aussi débat jusqu'au plus haut niveau du club.Bridé par des impératifs financiers et bridé par l'absence de rentables ventes estivales, l'OL, dont le chiffre d'affaires a encore fondu de 30 millions d'euros sur le dernier exercice 2009-2010, n'était pas du tout certain pour l'heure d'ajouter un joueur supplémentaire.Les prochaines performances de l'équipe seront peut-être de nature à engager une réelle réflexion sur les opportunités à saisir dans les surplus des effectifs des clubs. Mais le temps presse car le mercato se refermera après le 31 août.En attendant, relégués sur le banc samedi, le Camerounais Jean II Makoun, honni par le public de Gerland, et le Suédois Kim Källström, chaque année promis à un transfert mais toujours là pour disputer un nombre important de matches par saison et disposant encore de deux ans d'un très bon contrat, peuvent postuler.Par ailleurs, le débat sur le recul du milieu Jérémy Toulalan en défense centrale ne fait que commencer.Son absence dans l'entrejeu durant plusieurs semaines à l'automne dernier, par choix de l'entraîneur ou sur blessure, s'était avéré un handicap.Désormais, avec un milieu en moins, Claude Puel, même s'il s'en défend aujourd'hui, ne sera-t-il pas tenté, soit pour faire tout simplement le nombre, soit pour redonner de la densité physique à un secteur qui a en a beaucoup manqué contre les Monégasques, de replacer dans l'entrejeu Toulalan ?Cette éventualité réduirait le nombre d'arrières centraux d'autant que Mathieu Bodmer et Jean-Alain Boumsong sont partis cet été au PSG (3,5 M EUR) et au Panathinaïkos Athènes (0,5 M EUR) et que Puel ne semble pas du tout compter sur le Brésilien Cleber Anderson, toujours là avec un an de contrat et en attente d'un transfert hypothétique au Brésil.Il reste bien Dejan Lovren, transféré à l'OL pour 10 M EUR l'hiver dernier, mais l'idée de l'associer à Cris en défense centrale ne semble pas déclencher l'enthousiasme de Puel.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.