Les Verts de la Sarthe répondent à Rama Yade

0 18.11.2011 09:12

Dans un entretien accordé au « Maine Libre » mardi, la secrétaire d’Etat chargé des sports, évoquait un rapprochement entre développement durable et le sport et plaidait pour une « écologie qui n’est pas punitive ». Les Verts de la Sarthe n’ont pas tardé à réagir.« La France a pris beaucoup de retard dans le domaine de l’écologie, la secrétaire d’État le dit elle-même : le "Grenelle" super médiatisé a finalement accouché d’une souris, et plutôt mis des freins sur tous les sujets, comme l’énergie par exemple (surtout pas d’éoliennes qui pourraient abimer le paysage, surtout pas de taxe sur les transports routiers etc.) », déclare Florence Pain, porte-parole des Verts de la Sarthe. « Le circuit sarthois pourrait être une belle vitrine pour montrer les progrès possibles et indispensables en matière d’économie d’énergie : nouveaux moteurs ou nouvelles sources d’énergie.Les courses sarthoises doivent être l’occasion de montrer qu’on peut faire la fête tous ensemble de manière écolo : en multipliant les solutions de transports collectifs pour s’y rendre, en proposant une gestion plus responsable des lieux de rassemblements, campings verts, vaisselle réutilisable ou recyclable, par exemple. Cela se fait de plus en plus dans les festivals, pourquoi pas autour du circuit aussi ? » interroge Michel Meunier, militant d’Europe-Écologie.« Les écologistes sont par principe favorables au dialogue constructif. Ce sont des militants convaincus qui souhaitent faire changer les comportements par la conviction et non par la punition », ajoute Sylvie Granger, également porte-parole des Verts. « Loin d’être « punitive » comme voudrait le laisser penser Rama Yade, l’écologie est, au contraire, bienfaitrice pour les générations futures ».

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.