Les passagers de Roissy à la peine pour récupérer leurs valises

0 21.11.2011 13:35

Au grand dam des passagers déjà épuisés par le retard ou l'annulation de leur vol, plus de 25.000 bagages sont encore en souffrance mardi à l'aéroport parisien de Roissy Charles-de-Gaulle, conséquence des intempéries de la semaine dernière.Quelque "2.800 bagages étaient en souffrance ce matin (mardi matin) aux terminaux 1 et 3.500 pour les halls ABCD du terminal 2 et 22.000 aux 2E et 2F, terminaux d'Air France et des compagnies membres de l'alliance SkyTeam", selon un porte-parole d'Aéroports de Paris (ADP), gestionnaire de la plateforme."Il y a deux jours, il nous restait 20.000 bagages à Roissy. Aujourd'hui, grâce aux renforts engagés, la moitié a été renvoyée à nos clients", a reconnu de son côté Anne Rigail, responsable du "hub" d'Air France qui escompte restituer la totalité des bagages résiduels au plus tard vendredi soir."Sur le moyen-courrier, nous envoyons les bagages par avions puisque le programme de vols est désormais tout à fait normal et nous complétons par des envois par camions depuis que les routes sont à nouveau praticables sur toutes les destinations en France et Europe proche", a-t-elle expliqué.A Roissy, le traitement des bagages est assuré pour moitié par Air France Bagages pour la compagnie française et ses partenaires de SkyTeam. Les 50% restants sont répartis entre Alyzia, Swissport et Europe Handling, a détaillé le porte-parole d'ADP.Il affirme qu'avec 150 bagages en souffrance au terminal 1 et 60 au T3, Alyzia, filiale d'ADP, aura résorbé la totalité des valises mardi.Une source aéroportuaire s'est toutefois étonnée de ces chiffres, laissant entendre qu'ils étaient sous-estimés."La complexité de notre travail vient du fait que nous continuons à recevoir de nombreux bagages restés dans les aéroports européens qui ont été, eux aussi très perturbés par la neige", a souligné de son côté un porte-parole d'Air France.Habituellement, la compagnie traite quotidiennement à Roissy plus de 100.000 bagages, hors jour de pointe.Le porte-parole rappelle en outre que les passagers, dont le bagage n'a pas encore été restitué, peuvent bénéficier d'une somme de 100 euros "sur justificatif des dépenses pour faire face aux premiers besoins".La compagnie remboursera également "au cas par cas et dans la limite du raisonnable" d'autres dépenses: chaque cas individuel sera évalué par le service commercial en fonction du contexte et sur présentation des factures, a encore expliqué le porte-parole.En attendant, les passagers sont condamnés à prendre leur mal en patience, à l'instar de Yaël Marcuse, 21 ans, venue rendre visite à ses parents pour les fêtes de fin d'année et qui attend sa valise depuis cinq jours."Je suis partie de Montréal le 22 au soir avec un vol de la compagnie (allemande) Lufthansa. Je suis arrivée à Munich le 23 au matin avec du retard. Mon vol en correspondance pour Paris CDG a lui aussi était retardé", raconte-t-elle.Son périple ne faisait que commencer. Arrivée au terminal 1, elle patiente pendant deux heures pour récupérer sa valise. En vain."Il y avait des milliers de bagages partout, certains devaient être (acheminés) par des vols du 17 décembre. J'ai fini par remplir un formulaire de recherche de bagages. On m'a assurée que cela prendrait 48h au maximum. J'attends toujours", dit-elle. "Mais on m'a promis qu'on me la livrerait aujourd'hui".Quelque 400 vols avaient été annulés vendredi en raison de la neige et du gel, qui ont paralysé Roissy. Le trafic a été rétabli samedi.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.