Les parents d’élèves toujours déterminés au Mans, à Trangé et à Sablé

0 21.11.2011 13:39

L’annonce de fermetures de classes continue de mobiliser des parents d’élèves en cette deuxième semaine d’école. Petit tour d’horizon de ces mobilisations...Le MansL’école Jean Mermoz a appris mardi dernier qu’elle devait passer de 9 à 8 classes, le lendemain de la rentrée. Cette suppression de classe n’avait jamais été évoquée l’année dernière, malgré des effectifs à la baisse. « Nous avions pris les devants en demandant à l’inspectrice de circonscription si nous devions nous inquiéter d’une suppression de classe. On nous avait dit qu’il n’y en aurait pas » assure Céline Langlais, présidente de l’association des parents d’élèves FCPE de l’école.Par conséquent, l’enseignante ayant déjà été affectée dans une autre école, les parents ont décidé d’assurer les cours de cette 9e classe en ce début de semaine. Ce mardi soir, ils doivent être reçus à l’inspection académique à 18 heures pour débattre de cette situation.Les parents font valoir que les enfants de cette école ont besoin de classes à petits effectifs, car ils rencontrent pour un assez grand nombre des difficultés scolaires. En outre, les parents ne veulent pas entendre parler de la classe mixte CE1-CM2 qui doit être mise en place si la suppression de classe est effective.Ils manifestaient ce mardi après-midi, devant l'inspéction académique, au Mans.TrangéLa mobilisation des parents d’élèves contre la fermeture d’une classe à l’école des Happelières, à Trangé, ne faiblit pas. « Nous avons demandé à être reçus à la Préfecture », expliquait, hier, une maman. « Mais nous n’avons pas obtenu d’audience. Nous allons continuer à faire classe nous-mêmes aux élèves de CM2 pour maintenir la huitième classe. Nous ne lâchons rien ».Pour preuve, la nuit dernière, les parents ont passé une nouvelle nuit dans les locaux de l’école, après une réunion avec l’équipe enseignante. Ce matin, ils sont finalement reçus à 11 heures à l’inspection académique.Sablé-sur-SartheLa colère n’est pas retombée à Sablé où depuis lundi matin, une vingtaine de parents d’élèves de l’école maternelle du Gai Levant occupe la classe fermée sur décision de l’inspection académique. Les parents se sont également invités au conseil municipal qui se tenait hier soir. Ils étaient une dizaine et ont patienté que tout le conseil se déroule afin d’assister au débat sur le sujet. L’ensemble des élus ont jugé, comme les parents, que la décision de fermer une classe après la rentrée était contestable.L’association des parents d’élèves de l’école a demandé une audience à l’inspecteur d’académie. Ce dernier leur a proposé une rencontre au Mans ce mercredi. Une proposition refusée, car les parents souhaiteraient que l’inspecteur se déplace à Sablé.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.