Les failles de la protection de François Fillon montrées du doigt

0 21.11.2011 09:56

Le reportage publié ce vendredi matin dans les colonnes du quotidien «France Soir» risque de provoquer des remous chez les responsables de la sécurité de François Fillon. Alors que Matignon met en avant l'argument de la protection du Premier ministre pour justifier l'utilisation d'un avion gouvernemental plutôt que le TGV ou la voiture pour ses déplacements en Sarthe, pourtant située à moins de 250 kilomètres de Paris, le journal afffirme avoir constaté de sérieuses failles dans le dispositif chargé d'assurer la fameuse «bulle» censée le protéger.Dans ce reportage, «France Soir» raconte que ses journalistes ont pu s'approcher à 300 mètres de l'avion, «vêtus de treillis kakis», après avoir caché leur 4x4 dans une ferme abandonnée proche de l'aérodrone d'Angers-Marcé. «Les quatre gendarmes, arrivés sur place depuis une heure, et les deux gardes du corps, arrivés en « précurseurs » dix minutes avant l’avion, ne nous voient pas. Ils ne soupçonnent même pas que quelqu’un puisse se trouver là», écrit «France Soir», qui  ajoute que le Premier ministre offrait alors «une cible parfaite».Lire : «France Soir» enquête sur les allers-retours à Solesmes de François Fillon

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.