LeMans FC, la coupe à cœur

0 21.11.2011 09:35

La délivrance au bout de la nuit. Seule la Coupe est de nature à réserver un scénario avec un épilogue sur le fil du rasoir. Didier Ovono a sorti le grand jeu et surtout les Sarthois n’ont jamais lâché face à des Rennais pris de court.Consignes appliquéesLes consignes ont bien été appliquées. Arnaud Cormier avait opté pour un 4-2-3-1 au lieu du traditionnel 4-3-3. « On voulait surtout fermer les espaces et empêcher les Rennais de développer leur football. D’où une stratégie bien particulière tenant compte de l’adversaire. » Elle ne sera donc pas appliquée systématiquement. Même si le duo F. Thomas-Narry à la récupération fut plutôt convaincant.« C’est le foot. On ne choisit pas ses victoires »Que du bonus pour le coach sarthois ne regrettant pas les balles de matches ratées par F. Thomas ou Momi. « Si Fred Thomas marque, c’est le scénario idéal. Mais après on joue les penalties avec la volonté de ne pas avoir fait tous ces efforts en vain. » Que du positif. « C’est le foot. On ne choisit pas ses victoires et on prend cette qualification avec beaucoup de bonheur. Il faut savoir lutter avec ses armes, on est monté crescendo dans le match. » Surtout offensivement.Du bonheurAvec le sentiment de s’être un peu réconcilié avec le MMArena. « On est aussi content d’avoir donné un peu de bonheur au public sarthois, on ne vit pas des moments très souriants tous les week-ends. » Avec un bon état d’esprit et de la solidarité.Les 10 ou 11 janvier, les Manceaux disputeront donc leur cinquième 1/4 de finale. Ils en ont gagné trois face à Lyon (2007-2008 ; 1-0 ; but de Matsui), Sochaux (2006-2007 ; 2-1 ; buts de Samassa et Grafite) et Guingamp (2005-2006 ; 1-1 ; 3-2 tab ; but de Fauré). Par contre, Nantes s’était qualifié à Bollée (2003-2004 ; 1-1 ; 5-4 tab ; but de Hautcœur).Lorient en janvierPlace cette fois aux Lorientais de l’ancien entraîneur-joueur… muciste Christian Gourcuff (1987-1989) ramenant dans son sillage un certain Mathieu Coutadeur.Trois fois, les Sarthois ont échoué en demi-finale à Nancy (2005-2006 Nancy 2-0 ; buts de Brison et Da Costa), à Lyon (2007-2008 1-0 ; but d’Abidal) et contre Lens dans un duel mémorable (2007-2008 ; 5-4 buts de Gervihno, Yebda, Matsui, et De Melo face à De Melo csc, L. Rémy, Dindane, Pelé csc et Si. Keita).Ils aimeraient encore tenter leur chance pour enfin accrocher le Stade de France. « Que cette victoire rennaise nous donne des envies » concluait Arnaud Cormier. Pour ce défi morbihanais, mais aussi et surtout dès demain (14 h 30 au MMArena) contre Boulogne. Le championnat reste le pain quotidien… Même quand on a la coupe à cœur.Christian LOUIS

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.