LeMans FC : et un, deux, trois au MMArena

0 21.11.2011 10:07

La chasse aux « sangliers » des Ardennes ne sera pas de tout repos. Les Sedanais sont moins en réussite actuellement, mais ils n’ont surtout pas abdiqué.Encore sept victoires pour monterUn peu le lot de tous dans cette compétition. « On peut distancer un soir un adversaire et le voir revenir à hauteur deux semaines plus tard » retient Arnaud Cormier.« Un rival dangereux »Autre constat du coach manceau. « Cette équipe a surtout un peu perdu de son efficacité, qui lui permettait de gagner parfois 3 ou 4-0 sans pour autant se créer une multitude d’occasions ». D’où l’impression de croiser encore un vrai rival. « Une équipe dangereuse, bien équilibrée ». Elle réclamera le meilleur de LeMans FC.Déchet individuelComment expliquer la défaite boulonnaise ? L’entraîneur sarthois l’attribue surtout à des défaillances individuelles. « Et forcément, le collectif en a souffert. Mais malgré ces insuffisances, on avait les moyens de ramener au moins un point. Les occasions (deux franches pour chaque formation) ont été partagées ». Avant la venue des Sedanais, le discours portera donc sur ces rendements un peu moins performants.Chacun aura fait son autocritique pour éviter de se pénaliser. Surtout au MMArena, où les locaux doivent encore surfer sur les bonnes ondes.Helstad sera làBonne nouvelle. Le Norvégien Thorstein Helstad sera de retour. Son impact dans les surfaces adverses est réel : 13 buts (comme le Clermontois Privat). On l’a vérifié à Boulogne : quand il n’est pas là, Le Mans manque de puissance de frappe. L’art de se faire oublier pour mieux surgir (comme Thil sur le but décisif) et sauter sur la moindre ouverture.Le Scandinave luttera à distance avec un certain Lossemy Karaboué (sept réalisations, mais aussi sept passes décisives). Il a pris le relais de son coéquipier Alexis Allart (7 buts également, le dernier contre Ajaccio en novembre).Sans oublier les quatre réalisations de l’ancien Lillois Nicolas Fauvergue ou les trois de Yohan Eudeline. Un quatuor qui fait de Sedan la seconde attaque de cette L2 (36 buts, un de moins qu’Evian 37, LeMans FC est 7e avec 29 buts).La montée à 60 points39 unités au compteur après 24 journées (1, 62 points par match). Arnaud Cormier n’est pas un « accro » des supputations mathématiques.Mais il tient son carnet de route à jour. « Sept victoires sont encore nécessaires pour monter. Et atteindre un capital de 60 points ». Il reste quatorze étapes, donc l’idéal serait de gagner un match deux avec au programme six déplacements et huit réceptions à domicile.Alors ce serait bien de commencer ce soir… Pour, un, deux et trois succès de suite au MMArena.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.