LeMans FC a budgétisé pour se renforcer au mercato d’hiver

0 21.11.2011 09:42

Henri Legarda ne gardait pas un très bon souvenir de sa dernière audition à la DNCG en juin dernier. Après étude des comptes du club sarthois, l’organisme de gestion s’était opposé à l’homologation du nouveau contrat de Guillaume Loriot. Une décision qui avait fini par entraîner le départ du joueur à Valenciennes et provoquer la colère du patron du Mans FC, criant au scandale. Le contentieux n’est pas oublié mais l’entrevue d’hier matin « s’est passée dans une ambiance positive », aux dires du porte-parole du club, Guillaume Bertel.En attendant le verdict de la DNCG dans quelques jours, les dirigeants manceaux ont donc présenté un nouveau budget, réajusté et même réévalué d’un million d’euros (de 23 à 24 M€). Une sensible hausse qui ne devrait pas pour autant modifier le « statut » du club Sang et Or, dont le recrutement et la masse salariale sont placés sous contrôle depuis le début de saison. « On s’attend à rester sous surveillance, à partir du moment où notre budget a été divisé par deux en fin de saison dernière. »Plusieurs postes budgétaires ont ainsi été revus, tout spécialement celui des recettes liées au MMArena. « Dans le premier budget (celui du mois de juin), on avait imaginé jouer les matchs contre Troyes (lundi prochain, NDLR) et contre Vannes (21 décembre, NDLR) au MMArena. Cela représente des recettes en moins dont on a dû tenir compte » explique le responsable communication du club.Un départ et une arrivée possibles à la trêveAutre poste révisé, celui de la masse salariale… source de tous les ennuis l’été dernier. Le club est toujours contraint de vendre un ou des joueurs mais il a jusqu’au 30 juin pour s’acquitter de sa dette. Il n’y a par conséquent pas urgence. Sauf qu’en cas d’offre intéressante, « les finances font qu’on ne pourra sans doute pas refuser ». LeMans FC pourrait donc bien perdre un de ses meilleurs éléments à la mi-saison. On pense en premier lieu à Sébastien Corchia, toujours suivi de près par l’OM ou le Bayern Munich. C’est aussi la dernière occasion, pour le club sarthois, de vendre contre indemnités Thorstein Helstad, 2e meilleur buteur de L2 malgré ses 33 ans et qui arrive en fin de contrat en juin.Mais la bonne nouvelle est que, côté recrutement, les responsables manceaux ont conçu leur budget de façon à « se laisser une petite marge de manœuvre pour intégrer un joueur au mercato d’hiver ». Mais là encore, restriction financière oblige, le club devra la jouer serré et se contenter très vraisemblablement « d’une arrivée sous forme de prêt ». Reste à savoir quel poste Arnaud Cormier souhaite pourvoir.Alexis BABIN

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.