Légende dorée de la Caraïbe

0 21.11.2011 09:56

Aventures rocambolesques sous les tropiques, « La Jarre d’or », de Raphaël Confiant, arrive à point nommé pour enchanter la litanie des jours gris et mouillés.Augustin Valbon est un réprouvé volontaire. Ce fils de bonne famille a dédaigné un avenir tout tracé pour rejoindre le quartier populaire de Terres-Sainville et la Bohème de Fort-de-France, en Martinique. Parmi quelques songe-creux de son acabit, il rêve à un destin de grand écrivain. En attendant la consécration, il entasse les manuscrits refusés sous son lit. Augustin nez au vent et courants d’air dans les poches malgré les cours dispensés à l’école de la Réussite foyalaise, attrape au vol une légende venue du temps de l’esclavage.Le marquis d’Antin, riche béké du XVIIIe siècle aurait enterré une jarre enfermant non de l’or, mais des livres aux pouvoirs mystérieux. Enflammé par cette quête le jeune poète entre en contact avec Zoklet et Charlemagne, les deux fossoyeurs qui traficotent avec les forces de l’invisible. Il approche aussi Grand Z’Ongles le quimboiseur que l’on retrouvera pendu à un chapelet de cravates de couleurs, ce qui intrigue fort l’inspecteur Dufrémont.Entre Lisette sa douce, Man Edouarlise la pieuse logeuse, le boutiquier chinois qui lui fait crédit et ses rencontres nocturnes avec la Diablesse, Augustin tourne autour des secrets de l’existence. Et si d’aventure ceux-ci étaient cachés dans les livres ? C’est une merveille que cette langue qui danse des mazurkas créoles et chante l’heure de l’angélus. Entre pacotilleuses et légendes dorées colportées par Radio-bois-patate, Raphaël Confiant trousse un conte où la diablerie se faufile parmi des esprits malicieux pour nous dire que tant que l’on pense à eux, les morts restent présents.Attaché au petit peuple créole généreux et roublard, le héros finit par percer le secret de la Jarre d’or, un secret niché entre Aimé Césaire et Ponson du Terrail. Chantre de la créolité, Raphaël Confiant célèbre le pouvoir des esprits et de la littérature avec une belle vivacité.« La Jarre d’or »Raphaël Confiant, Mercure de France,18,50 €.Frédérique BRÉHAUT

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.