Le typhon meurtrier Megi se rapproche de la Chine

0 21.11.2011 10:06

Vols annulés, liaisons ferry suspendues, évacuation de dizaines de milliers de personnes, la Chine se préparait vendredi à l'arrivée de Megi, le typhon le plus puissant en 20 ans dans cette zone de l'océan Pacifique.Le typhon devrait toucher les côtes chinoises, a priori la province du Fujian (sud-est), vendredi soir ou samedi matin, ont indiqué les météorologues.Vendredi à 06H00 GMT, Megi était à 250 km de la frontière entre les provinces côtières du Fujian et du Guangdong, progressant à une vitesse de 10 km/h, selon le centre de la météorologie nationale. Il était accompagné de vents pouvant atteindre 173 km/h.Megi a déjà fait au moins 36 morts aux Philippines et 23 disparus à Taïwan: 20 citoyens chinois et trois Taïwanais.Plus de 150.000 habitants ont été évacués dans le Fujian tandis que des dizaines de milliers de bateaux de pêche ont été rappelés à leur port d'attache et interdits de sortie en mer dans cette province et dans celle voisine du Guangdong, a rapporté l'agence Chine nouvelle.Au moins 10.000 personnes ont été évacuées, selon les autorités, dans le Guangdong, qui pourrait voir déferler des vagues allant jusqu'à sept mètres de haut.Le passage de Megi, accompagné de vents très forts et de pluies torrentielles, augmentera les risques de coulées de boue, de glissements de terrain et d'inondations, avait précisé dès mercredi le Centre national de météorologie chinois.L'Administration d'Etat océanique a lancé un avis d'alerte, indiquant que la montée des eaux pourrait dépasser la cote d'alerte."La tempête pourrait être si dévastatrice que des bâtiments, des quais, des villages et des villes pourraient être détruits", a averti Bai Yiping, prévisionniste en chef de l'Administration, cité par Chine nouvelle.La compagnie aérienne China Southern Airlines a annulé les vols au départ de Canton, capitale du Guangdong, et de Xiamen, deuxième ville du Fujian, vers Manille, la capitale des Philippines, et prévoyait des perturbations des dessertes d'autres villes d'Asie du Sud-Est.Les vols intérieurs au départ de Canton --mégapole de 14 millions d'habitants-- étaient aussi perturbés, a indiqué le quotidien China Daily, citant des sources aéroportuaires.Les responsables de la municipalité de Canton ont demandé aux organisateurs des jeux Asiatiques de tout faire pour protéger les infrastructures de la manifestation internationale prévue le mois prochain."La fête du sport doit s'ouvrir dans la capitale du Guangdong comme prévu le 12 novembre", a déclaré le vice-gouverneur de la province, Li Ronggen, cité par le China Daily.De nombreuses villes côtières ont aussi suspendu les liaisons par ferry, a ajouté le journal. Des digues ont été renforcées dans des ports et les infrastructures de pêche protégées.Les liaisons ferry entre le continent et l'île de Hainan ont été suspendues également.A Hong Kong, plusieurs terminaux pétroliers ont été fermés jeudi et les pétroliers ont dû jeter l'ancre à distance, tandis que la distribution de carburant aux bateaux était suspendue.Hong Kong installait des abris aux alentours de la ville, pour accueillir les habitants qui seraient évacués de chez eux, a indiqué David Leung, vice-directeur des Affaires intérieures du territoire.A Taïwan, le Bureau central de météorologie a émis une alerte en raison des pluies torrentielles qui ont entraîné des glissements de terrain et interrompu le trafic ferroviaire.Megi sera le 13e typhon à toucher la Chine cette année, une année qui a été marquée par une accumulation de catastrophes naturelles.Le pays a connu ses pires inondations en 10 ans qui ont fait plus de 4.300 morts et disparus et des coulées de terre gigantesques dans le Gansu (nord-ouest) dans lesquelles 1.500 personnes ont trouvé la mort en août.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.