Le salon aéronautique de Farnborough ouvre avec la promesse de grosses commandes

0 18.11.2011 09:10

Le salon aéronautique de Farnborough, le plus grand événement aéronautique de l'année, ouvre ses portes lundi en Grande-Bretagne avec la promesse de commandes importantes pour Airbus et Boeing mais peut-être aussi pour leurs nouveaux concurrents.Le salon, organisé tous les deux ans en alternance avec le salon parisien du Bourget, va se dérouler jusqu'à la fin de la semaine dans la banlieue de Londres.Les deux géants de l'aéronautique, l'européen Airbus et l'américain Boeing, ont déjà prévenu qu'ils y annonceraient d'importantes commandes d'avions à la faveur de la reprise du trafic aérien commercial."Je pense que vous allez être surpris par les annonces que nous allons faire", a assuré le directeur commercial d'Airbus, John Leahy juste avant le lancement du salon.L'avionneur a déjà engrangé une commande géante le mois dernier. La compagnie Emirates avait annoncé au salon aéronautique de Berlin avoir commandé 32 très gros porteurs Airbus A380 pour 11,5 milliards de dollars au prix catalogue.Mais cette fois, c'est chez Boeing que la compagnie de Dubaï devrait passer une grosse commande pour des long-courriers.Elle signerait pour plus de 30 longs-courriers Boeing 777, pour plus de sept milliards de dollars, selon le Wall Street Journal.Ce n'est sans doute pas tout. "Vous allez voir des commandes provenant de nouveaux venus", a promis Jim Albaugh, le patron de la division avions commerciaux de Boeing.L'avionneur américain présente aussi pour la première fois au grand public son tout nouveau long-courrier 787 "Dreamliner", qui a effectué dimanche ses débuts à l'international en atterrissant à Farnborough.Mais le tête-à-tête des deux frères ennemis risque d'être troublé par les concurrents qui viennent les défier sur le marché lucratif des monocouloirs.Le CSeries du canadien Bombardier, qui vient concurrencer directement les moyen-courriers Airbus A320 et Boeing 737, pourrait ainsi engranger de nouvelles commandes.Des avions chinois, brésilien, japonais et russe - à des stades divers - sont aussi en embuscade.Une menace qui est prise au sérieux chez Airbus comme chez Boeing.Les monocouloirs représentent "un marché énorme pour nous et on va le défendre", a annoncé Jim Albaugh.Airbus de son côté songe de plus en plus sérieusement à doter son A320 d'une nouvelle motorisation à l'horizon 2015 afin de le rendre plus compétitif.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.