Le retraité tire en l’air pour faire fuir les jeunes baigneurs

0 21.11.2011 09:52

J’ai tiré en l’air. Les deux jeunes étaient à 80 mètres alors vous savez, ils ne risquaient pas grand-chose. Faut pas exagérer. » Appuyé sur sa canne devant le tribunal, Jacques, artisan-peintre à la retraite de 73 ans, n’est pas content. Pas content du tout même de se retrouver dans une salle d’audience, pour cette affaire remontant au 8 juillet dernier. De chez lui, il a entendu deux jeunes qui se baignaient dans la rivière proche de chez lui.Dans l’après-midi, il avait déjà râlé. Sans succès. Alors, vers 21 h 15, il a sorti la carabine. « Je leur ai dit de me foutre le camp et ils m’ont répondu. Enfin, vous savez comment sont les jeunes. » Un tir claque alors. Les baigneurs prennent leurs jambes à leur cou. Jacques, lui, reçoit la visite des gendarmes pour son interpellation, et son placement en garde à vue. « Et là, ils sont venus à cinq », s’indigne le retraité. « Comme si j’étais quelqu’un de dangereux. Ils m’ont aussi pris mon ADN, et ça, c’est humiliant. J’ai fait l’Algérie, moi ! Et tout ça pour avoir tiré un petit coup de carabine en l’air… »« Vous savez combien ils sont de gendarmes à Saint-Calais ? »« Peut-être, mais ce n’est pas à vous de faire respecter la loi », lui répond le président Mallet. « Le bon réflexe aurait été d’appeler la gendarmerie. » « Ah, celle-là, je l’attendais. Vous savez combien ils sont de gendarmes à Saint-Calais ? 27. Et ils ont 28 communes à s’occuper. Et vous savez, j’ai appelé la police municipale, mais la pauvre petite dame, elle est toute seule. Elle m’a dit qu’elle s’en occupait et je l’attends toujours. »Le procureur de la République, Marc de Cathelineau, demande deux mois de prison avec sursis contre Jacques. Venu sans avocat, on lui donne la parole en dernier pour se défendre : « Je vais rien dire là sinon je vais avoir des ennuis. » La sanction tombe contre la fine gâchette de Saint-Calais : 500 € d’amende et confiscation de la carabine mais aussi du pistolet à grenaille que les gendarmes ont saisi chez lui.Nicolas FERNAND

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.