Le programme de vos « soirs d’été » au Mans

0 21.11.2011 10:36

Les « Soirs d’été » débutent aujourd’hui au Mans, avec le spectacle « Les 40 ans de Sylvie », qui sera joué à la Maison pour tous Jean-Moulin, dès 20h30. Ces rendez-vous gratuits et en plein air, qui vont s’étaler jusqu’à septembre, mêleront théâtre, musique, danse, cirque… Un programme idéal, pour donner une saveur estivale à vos soirées mancelles. En voici le programme.En juillet« Les 40 ans de Sylvie » (Collectif Grand Maximum. Théâtre hors cadre. Vraie fausse soirée d’anniversaire. 2 heures)Vous êtes conviés à l’anniversaire de Sylvie ! Ses amis lui ont préparé une grosse soirée surprise pour ses 40 ans ! Tous les copains sont là, ceux du lycée, ceux du boulot, ceux des sorties, les proches, les moins proches, les vieilles connaissances… Un peu comme à vos 40 ans à vous, un peu comme aux 40 ans de votre voisin, comme aux 40 ans de votre cousin… Encore une fois « Grand Maximum » joue sur le vrai et le faux des situations, dans un espace de jeu où acteurs et spectateurs se confondent. Par 16 comédiens amateurs. Concepteur, auteur et metteur en scène : Sébastian Lazennec.4 et 5 juillet, Maison pour tous Jean-Moulin, 20h30. (invitation obligatoire, à retirer dès le 20 juin à la MPT Jean-Moulin, 200 invités maximum par soirée).6 et 7 juillet, salle des Fêtes d’Arnage, 20h30. (invitation obligatoire, à retirer sur place le soir même, 200 invités maximum par soirée).« Paye ton Streimel » (Beno Cazin. Musique. 45 min)Entre musique traditionnelle yiddish et bière d’avant-garde, clarinette, banjo, contrebasse, accordéon ringard et une bonne dose d’humour… Paye ton Schtreimel, c’est un peu du balloche mais pas sans une certaine énergie « punk ».Le 8 juillet, Paye ton Streimel est joué en deux parties dans le cadre des Quartiers d’été. 16h30 : animations diverses ; 19h : Paye ton Streimel ; 19h30 : repas (réservation au Centre social) ; 21h : Paye ton Streimel ; 22h : orgue de barbarie.7 juillet, maison de quartier des Bruyères, 20h30.8 juillet, square Franz-Stock, 19h et 21h.« Le déjeuner sur l’herbe » (Artonik. Théâtre de rue et danse. 2h30)Sur fond d’extraits radiophoniques des années 1950 à 70, quatre personnages en vacances revisitent la mémoire collective d’une société en pleine mutation : premiers congés, découverte des joies du camping, libération de la femme, conquête de l’espace… Pour assister à la représentation, apportez votre pique-nique.21 juillet, parc du Gué-de-Maulny, 20h.« La jalousie du Barbouillé »« Le médecin volant » (Théâtre de l’Éventail. Théâtre. 1h40)Après avoir vu des comédiens italiens jouer ces deux canevas de commedia dell’arte, Molière les adapta en français vers 1647. Ces deux farces reprennent les thèmes typiques du genre italien : le mari cocu et le mariage forcé.21 juillet, parc Théodore-Monod, 21h30.« Edouard et Darling on the road » (Les Tombés de la lune. Clown. 1heure)Ils sont anglais ou écossais, c’est selon… lls sont mariés ou en rupture, selon les instants… Ils sont surtout décalés et très drôles. Passionnés de Whisky, de golf, de swim, de Shakespeare, ils sont venus en France pour s’installer, et partent régulièrement à la recherche de la mer.21 juillet, Centre hospitalier, 15heures.22 juillet, Île-aux-Planches, 20h30.« Phénomène » (Rhinofanpharyngite. Fanfare théâtralisée 45 min)Sept musiciens comédiens à l’image de leur musique, enthousiastes, éclectiques, débordants et précis, entraînent le public dans un univers visuel et sonore qui interroge et qui bouscule.Le 22 juillet, "Phénomène" est joué en deux parties dans le cadre des Quartiers d’été.16h30 : animations diverses ; 18h30 : Phénomène ; 19h15 : repas (réservation Centresocial) ; 21heures : Phénomène ; 22heures : orgue de barbarie.21 juillet, Maison pour tous Jean-Moulin, 20h30.22 juillet, rue Etienne-Falconet, dans le cadre de Quartiers d’été, 18h30 et 21he. ures« Larsen » (220 Vols. Cirque et rock’n’roll. 50 min)Un spectacle de cirque comme une scène de la vie ordinaire, une scène configurée comme une scène de concert pour garder le côté révolté et sans concession, l’aérien pour le goût du risque et la légèreté. Un spectacle cru, brut et intransigeant, comme une tranche de vie bien saignante…28 juillet, terrain de Grande-Bretagne, 20h30.« La quincaillerie Parpassanton » (Cirkatomik. Théâtre de rue. 1 heure)Depuis 1936, les produits Parpassanton font le tour du monde, et l’on fait le tour du monde avec les produits Parpassanton : Chronocasque, Canipause, Coquetier Japonais…Le choix considérable et la qualité supérieure de ses articles témoignent de sa capacité à satisfaire toutes les demandes et toutes les destinations : mer, campagne, montagne, jungle, désert, volcan, lune…29 juillet, parc du Gué-de-Maulny, 20h30.« Thuyas, revolver et langues de chat » (NBA Spectacles. Théâtre. 1h20)Nourri de témoignages, récits de vies et fêtes diverses, NBA Spectacles propose au-delà des rixes de proximité, un voyage : faire entendre ce qui fait grandeurs et servitudes du vivre ensemble.Un monde sans bannières, barrières ni frontières ! Après la riche aventure d’une première trilogiesur la mémoire des humbles (Malpaire, Repos, Renée) et la trilogie familiale (Le mariage de ma cousine, Le Jardin de ma mère et Les orphelins de la république), Didier Bardoux poursuit son travail en redonnant la parole aux anonymes.28 et 29 juillet, Les Subsistances, 22heures« Complètement à la rue » (Les Cousins. Cirque, théâtre de rue. 40 min)C’est l’histoire d’un homme et de son chien qui font un spectacle. Un clown et son partenaire. Un rebelle et un indiscipliné. Il y a peu de chances pour que le spectacle se passe comme prévu… Un numéro musical avec un chien talentueux fort désobéissant et son maître très maladroit.28 juillet, Centre social des quartiers Sud, 21heures29 juillet, Les Saulnières, 21heuresLes spectacles à suivre : 29 juillet, MJC plaine du Ronceray à partir de 20h30« O fil du temps» (Grand Hôtel. Cirque. 25 min)Au guidon de son vieux triporteur, un ancien pilote, as du diabolo, s’affaire. Il installe son matériel, s’entoure d’objets de bric et de broc, en tout genre. Magicien du mouvement et manipulateur d’objets, il transforme l’espace au gré de son imagination.« The dompter » (Jamy Lou. Cirque 20 min)Un numéro de houlahop et d’équilibre, burlesque et pétillant, mené tambour battant par Jamy Lou, une Américaine survoltée et pour le moins excentrique. Dans son costume haut en couleur, en strass et paillettes, entre absurdité, dérision et générosité, elle fait rire, transmet son enthousiasme et rend le public complice de son engouement.« Dust, Bruise and Lilas » (Balakat. Cirque. 20 min)Tour à tour entre jeux de séductions et confrontations, tango sensuel et claquement de fouet, l’épure d’une tranche de vie. Touret, corde lisse, danse, acrobaties…En août« Little Big Men » (Cie Sterenn. Pupazzi. 50 min)Une suite de sketches hilarants, mélange d’acrobaties impossibles, de pas de danse aléatoires, et de jeu de personnages loufoques, menée par un duo de pupazzi, marionnettes italiennes au petit corps, dont la tête est celle du manipulateur.4 août, promenade Newton, 20h30.5 août, parc de l’Épine, 20h30.« Électre » (Théâtre de l’Enfumeraie. Théâtre. 1 h 45)L’adaptation du mythe grec par le Théâtre de l’Enfumeraie, interroge sur l’identité à travers le personnage d’Electre, jeune fille issue de la célèbre lignée des Atrides, maudite des dieux, animée par la vengeance et la haine. Comment grandir et se construire dans une histoire perturbée et violente ?4 août, parc Théodore-Monod, 21h15.Les Spectacles à suivre : 4 et 5 août, Les Subsistances, à partir de 21heures« Traz - Fusion” » (Jo Bithume. Cirque. 20 min)Duo trapèze, batterie et chant, Fusion mélange les vibrations de cordes vocales et celles de chanvre, les battements de cœur accélérés et ceux de baguettes de bois sur les peaux.« Mine noire » (Créatures. Marionnettes 1 heure)Échappé d’un cirque de phénomènes monstrueux, un inventeur mystérieux a construit une machine, à laquelle il attache sa femme sans jambes. Sorte de poupée expressionniste, prisonnièreet candide, elle exécute le spectacle. L’histoire ici contée, est celle d’un monde peuplé d’êtres cul-de-jatte, condamnés à extraire les dernières ressources pétrolifères de la terre devenue aride.« Faux pas » (Myop’s. Théâtre 1 heure)Un dancing désaffecté… Trois de ses habitués, reviennent lui donner vie. Roger, maladroit, toujours dans le doute, loser des relations humaines. Bruno, "le roi de la piste", ridicule qui s’ignore, mythomane. Enfin, Edith, éternelle perdante, divorcée plusieurs fois, réduite à n’envisager que des relations n’excédant pas deux minutes.4 août, parc des Gentianes, 20h30.5 août, maison de quartier Charles-Trénet, 20h30.« Les tracas de Caracas » (Les œufs dans le cul de la poule. Cirque. 50 min)Affublé de son ange, un vagabond maladroit mais optimiste, bricole dans une armoire qu’il prend pour sa maison. Une mauvaise nouvelle va changer sa vie…11 août, gymnase de la Madeleine, 20h30.12 août, gymnase de la Briqueterie, 20h30.« L’ours/Une demande en mariage » (Les Gens pluriels. Théâtre. 1 h 15)Ces deux farces en un acte de Tchékov, qualifiées par l’auteur lui-même de « vaudevilles à la française » dissèquent l’âme humaine avec humour et violence et nous emmènent dans un univers proche du burlesque.Les deux soirs parc Théodore-Monod, 20h30« Le Haltero Circus Show » (Cie d’Anges heureux. Cirque. 1 heure)L’infatigable Mr Pin’s dirige un cirque dont il est devenu le seul artiste. Crise oblige. Pour présenter son nouveau show, il prend une stagiaire pleine de bonne volonté et… un peu paumée.11 août, square du Petit-Vallon, 20h30.12 août, gymnase du Villaret, 20h30.« Autour des 1001 Nuits » (La Lune Rousse. Concert d’histoires. 1 heure)Génies, vizirs, princesse, oasis, palais somptueux et peut-être même tapis volant… laissez-vous porter par la magie de l’Orient et découvrez, en avant-première, le chantier en cours de la compagnie La Lune Rousse, à travers deux pièces contées et chantées : « Shéhérazade, tisserande des Nuits" et "Amanacer, marchand d’histoires", issues du cycle "Au fil des 1001 Nuits".11 août, MPT Jean-Moulin, 20h30.12 août, parc du Gué-de-Maulny, 21heures

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.