Le préfet assigne en référé le maire de Guécélard

0 18.11.2011 09:43

Le maire de Guécélard est convoqué aujourd'hui en audience urgente devant le tribunal administratif de Nantes. Raison invoquée: atteinte à la liberté des usagers de la route lors de manifestations publiques destinées à sauver un poste d’enseignant dans sa commune.Chaque matin de cette semaine, Maurice Desbordes, maire de Guécélard, prend la tête d’une manifestation de parents d’élèves et d’élus afin de sensibiliser en place publique un désaccord avec l’Inspection Académique et tenter d’obtenir, à défaut, un demi-poste d’enseignant supplémentaire dans sa commune. Avant même qu’un nouveau blocage prévu pendant un quart d’heure de la RD323 (ex RN23) à Guécélard ne débute, hier matin dès 9h00, la gendarmerie lui a remis un avis ayant pour objet un « Référé liberté » du code de justice administratif émanant du Préfet de la Sarthe.Maurice Desbordes affiche son ras-le-bol « face à cette véritable répression » et n’a pas l’intention de fléchir : « Infraction au code de la route ? C’est lamentable ! La fin de non-recevoir à notre revendication de la part de l’Inspecteur d’Académie se double d’une véritable pression de la Préfecture, qui de plus réclame le versement par la commune de 1 000 € au titre du préjudice subi par l’Etat, somme qui correspond à l’intervention des services de police. » Le maire est convoqué en audience urgente à 15h00 devant le tribunal administratif de Nantes, invité à décliner, avec ou sans avocat, les motifs de son action : « J’ai averti l’ensemble des maires du canton et de l’Orée de Bercé Belinois de cette assignation en référé du Préfet Lelarge et les ai contactés pour qu’ils m’accompagnent. ».Patrick HOFT

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.