Le photographe blessé en Tunisie dans un état "critique" mais pas mort

0 21.11.2011 09:53

Le photographe franco-allemand de l'agence EPA Lucas Mebrouk Dolega, 32 ans, gravement blessé vendredi à Tunis, était dimanche dans un état "extrêmement critique" selon sa famille, mais n'est pas mort, contrairement à une information annoncée dans la journée par plusieurs sources.La compagne et la famille du photographe ont dit dans la soirée que Lucas Mebrouk Dolega n'était "pas décédé à ce jour"."Néanmoins, son état est extrêmement critique, nous attendons des évolutions", ont-ils précisé dans un court texte transmis à l'AFP par Leila Minano, une collègue du photographe, à la demande de la famille actuellement à Tunis. La famille ne souhaitait pas s'exprimer davantage, selon Mme Minano."Son état est critique mais stable", a confirmé le consulat.Dimanche matin, le responsable de l'agence EPA (European Pressphoto Agency) à Paris, Horacio Villalobos, avait dit que "Lucas était décédé" dans la matinée. L'information avait été confirmée par une source consulaire française à Tunis.Dans l'après-midi, EPA avait affirmé dans un communiqué avoir eu la confirmation que leur photographe était mort des suites des blessures survenues vendredi alors qu'il couvrait des affrontements entre policiers et manifestants à Tunis."Nous avons été informés ce matin qu'il était mort. En fin d'après-midi nous est venue la nouvelle selon laquelle il est encore relié à des machines qui le maintiennent en vie", a dit dimanche soir Gernot Hensel, rédacteur en chef adjoint, joint au téléphone par l'AFP à l'EPA à Francfort.Le photojournaliste, né à Paris de mère allemande, journaliste, et de père français, médecin, couvrait les manifestations à Tunis devant le ministère de l'Intérieur, quand il a été atteint vendredi en début d'après-midi par un tir de grenade lacrymogène tirée "à bout portant" par un policier tunisien, selon un de ses confrères, Julien Muguet.Touché à l'oeil et à la tempe gauche, il avait été opéré en soirée à l'Institut national de neurochirurgie de Tunis. Il se trouve depuis dans le coma après que son état se fut dégradé.EPA a précisé que le journaliste, dont le nom complet est Loucas Mebrouk Von Zabiensky et le pseudonyme Lucas Dolega, travaille pour EPA depuis avril 2006.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.