Le photographe blessé en Tunisie dans un état "critique" mais pas mort

0 21.11.2011 09:53

Le photographe franco-allemand de l'agence EPA Lucas Mebrouk Dolega, 32 ans, gravement blessé vendredi à Tunis, était dimanche dans un état "extrêmement critique" selon sa famille, mais n'est pas mort, contrairement à une information annoncée dans la journée par plusieurs sources.La compagne et la famille du photographe ont dit dans la soirée que Lucas Mebrouk Dolega n'était "pas décédé à ce jour"."Néanmoins, son état est extrêmement critique, nous attendons des évolutions", ont-ils précisé dans un court texte transmis à l'AFP par Leila Minano, une collègue du photographe, à la demande de la famille actuellement à Tunis. La famille ne souhaitait pas s'exprimer davantage, selon Mme Minano."Son état est critique mais stable", a confirmé le consulat.Dimanche matin, le responsable de l'agence EPA (European Pressphoto Agency) à Paris, Horacio Villalobos, avait dit que "Lucas était décédé" dans la matinée. L'information avait été confirmée par une source consulaire française à Tunis.Dans l'après-midi, EPA avait affirmé dans un communiqué avoir eu la confirmation que leur photographe était mort des suites des blessures survenues vendredi alors qu'il couvrait des affrontements entre policiers et manifestants à Tunis."Nous avons été informés ce matin qu'il était mort. En fin d'après-midi nous est venue la nouvelle selon laquelle il est encore relié à des machines qui le maintiennent en vie", a dit dimanche soir Gernot Hensel, rédacteur en chef adjoint, joint au téléphone par l'AFP à l'EPA à Francfort.Le photojournaliste, né à Paris de mère allemande, journaliste, et de père français, médecin, couvrait les manifestations à Tunis devant le ministère de l'Intérieur, quand il a été atteint vendredi en début d'après-midi par un tir de grenade lacrymogène tirée "à bout portant" par un policier tunisien, selon un de ses confrères, Julien Muguet.Touché à l'oeil et à la tempe gauche, il avait été opéré en soirée à l'Institut national de neurochirurgie de Tunis. Il se trouve depuis dans le coma après que son état se fut dégradé.EPA a précisé que le journaliste, dont le nom complet est Loucas Mebrouk Von Zabiensky et le pseudonyme Lucas Dolega, travaille pour EPA depuis avril 2006.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.