Le Palio de Sienne: une année d'attente pour une minute d'émotion

0 18.11.2011 09:43

La vie des 17 "contrade", les quartiers historiques de Sienne, en Toscane, est rythmée toute l'année par l'attente du Palio, célèbre course de chevaux organisée au coeur de la ville en début d'été qui dure à peine plus d'une minute mais qui représente un objectif suprême pour les Siennois."Quand tu gagnes le Palio, tu es le roi du monde", confie à l'AFP Fabio Perinti, fils d'un ancien "capitano" de la contrada du hérisson, impatient d'en découdre lors de la première course, traditionnellement organisée le 2 juillet et suivie d'une seconde, le 16 août.Une contrada est dirigée par un "priore", un chef élu pour trois ans par les habitants du quartier, mais pendant les deux courses annuelles du Palio, le "capitano" est le principal responsable, décidant des stratégies de course, des alliances avec les "contrade" amies ou du choix du cavalier.Au cimetière de Sienne, la tombe du "capitano" Lido Perinti, comme celles de nombreux autres membres des diverses contrade, est décorée par l'emblème de leur quartier, un hérisson mais il y a aussi la louve, la girafe, la tour, la chenille, la licorne, ... ainsi que par un foulard aux couleurs locales."La contrada est un peu comme une grande famille, un lieu de socialisation où l'on apprend aux jeunes les valeurs de la vie", explique Andrea Viviani, "priore" de la contrada de la louve qui fonctionne aussi comme une mutuelle de secours, aidant les habitants dans le besoin et comme groupe de donneurs de sang.La contrada de la louve a ses locaux et un musée dans lequel elle conserve aussi bien les habits traditionnels que tous les Palio, de grands morceaux de tissu de soie, remportés au cours de son histoire, le premier remontant officiellement à 1696, le dernier à 1989, tous conservés sous verre.Le Palio qui ne dure qu'une minute et 15 secondes environ, le temps de faire trois fois le tour de la place du Campo, soit moins de 1.200 mètres au total, est extrêmement compliqué à gérer: tirage au sort du cheval, de la position de départ, choix du cavalier, alliance avec d'autres "contrade" pour tenter de gagner ou empêcher un quartier ennemi de l'emporter, soudoyer le cavalier adversaire pour qu'il sabote sa course...Au Palio, tous les coups sont permis, au sens propre du terme, les cavaliers ayant un nerf de boeuf avec lequel ils peuvent frapper aussi bien leur cheval que ceux des adversaires ou les autres cavaliers.D'ailleurs, en dépit de protections de plus en plus sophistiquées pour les chevaux, avec des structures à nid d'abeilles à l'image de celles en Formule 1, les accidents restent fréquents.Mais on n'achève plus les chevaux: "depuis une vingtaine d'années la mairie de Sienne a une convention avec notre clinique et prend en charge les soins des chevaux qui courent le Palio et se blessent", explique le chirurgien Raffaello Ciampoli, directeur d'un établissement vétérinaire à côté de Sienne.La prospère municipalité de Sienne garantit aussi une paisible "retraite" aux équidés qui abandonnent le circuit.Située au milieu des collines toscanes, à Palazzo, la "maison de retraite pour les chevaux du Palio de Sienne" a ouvert ses portes il y a quelques années.Altoprato, Quimper, Pegaso, Elmizatopec ou Delfort Song, vainqueur du Palio, en 1994, y coulent des jours tranquilles, mangeant et dormant dans l'attente de leur fin de vie naturelle sous le contrôle de vétérinaires.Les juments Vaniti Girl, Lasco Light, Rajana et Zullina qui s'est blessée dans le dernier virage de la course qu'elle était en train de gagner en 2001, s'occupent de leurs poulains dans un pré voisin.Dernière étape avant le Palio: le tirage au sort le 29 juin des chevaux qui seront attribués aux 10 contrade pour la course du 2 juillet.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.