Le nouveau visage du marché automobile après la fin de la prime à la casse

0 18.11.2011 09:19

Fini les hausses spectaculaires, le marché automobile post-prime à la casse se profile, caractérisé par une baisse des volumes mais une montée en gamme comme en témoignent les chiffres des immatriculations de voitures neuves en juillet.Les immatriculations de voitures neuves en France ont reculé de 5,9% en données brutes en juillet, avec 159.945 unités vendues, selon le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).A nombre de jours ouvrables comparables, la baisse est ramenée à 1,2% pour l'ensemble du marché, juillet 2011 comptant un jour ouvrable en moins."Ces chiffres correspondent bien au profil du marché d'après la prime à la casse" avec "moins de volume mais plus de montée de gamme", commente François Roudier, porte-parole du CCFA.Et "le mois de juillet est important car beaucoup de particuliers prennent livraison de leur voiture pour aller en vacances", a-t-il ajouté.Pour le groupe Renault (-12,4%): les immatriculations de marque Renault sont en baisse de 2,7%, avec, par exemple, une chute d'immatriculations de la Modus (-21%) mais une hausse de véhicules haut de gamme comme le Koleos (+7,6%), détaille M. Roudier.Témoin de la baisse des ventes de véhicules bas de gamme, Dacia, la marque low cost de Renault, s'effondre elle de 48,8%.Même chose pour Peugeot: en juillet 2011, il s'est vendu 20% de 207 en moins qu'en juillet 2010 mais 6% de 308 en plus.Au total, le groupe PSA recule de 7% et ses marques Peugeot et Citroën respectivement de 7,5% et 6,4%."On voit partout cette modification du +mix produit+ (répartition des ventes entre bas de gamme et haut de gamme, ndlr) qui revient à la normale de ce qu'était le marché français" avant la prime à la casse, analyse M. Roudier.Ce dispositif gouvernemental d'aide à l'achat de véhicules a pris fin le 31 décembre et les constructeurs avaient jusqu'à fin mars pour livrer les véhicules commandés.Au total, les constructeurs français affichent un repli de 9,3% en juillet, contre -1,2% seulement pour les étrangers.Les immatriculations du groupe Volkswagen sont en hausse de 7%, tout comme celles de Nissan (+26,4%). Le groupe Fiat essuie en revanche une baisse de 22,8%, Toyota de 6,5% et Mercedes de 16,2%.Depuis le début de l'année, les immatriculations sont quasi stables (+0,2%). L'effet de la prime à la casse a joué jusqu'au mois de mars, lissant les ventes sur l'année.Pour le reste de l'année, le marché va chuter en août, comme d'habitude, et reprendre en septembre, prédit M. Roudier.Et le CCFA table désormais sur une baisse située entre -8% et -10% pour 2011. Jusqu'à présent, il prévoyait une baisse de 8%.Le marché automobile français renouerait ainsi avec ses niveaux d'avant-crise, autour de 2 millions de voitures, après des crus 2009 et 2010 exceptionnels grâce à la prime à la casse.Vers 10H20 (08H20 GMT), l'action Renault était en hausse de 1,87% à 37,96 euros tandis que son concurrent PSA perdait 1,32% à 26,19 euros, dans un marché parisien en progression de 0,99%.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.