Le MSB se met à l’heure européenne

0 21.11.2011 10:06

« Cette qualification ne fait pas oublier notre mauvais début de championnat, mais en ce moment, je prends tout ce qu’il y a de positif. Et une deuxième qualification de suite au Last 16 d’Eurocup, c’est une grosse satisfaction pour le club. » Christophe Le Bouille peut savourer, ce qui ne lui est pas arrivé souvent en ce premier trimestre de compétition officielle. Voilà le MSB, longtemps raillé, encore pas plus tard qu’il y a deux ans, pour être quasi inexistant dans le concert des clubs européens, qui se mettrait presque à en faire une spécialité. « Etre crédible à ce niveau-là est un objectif. »Déjà solide au poste lors des tours préliminaires d’Euroligue où il n’a échoué que logiquement contre l’ogre Khimki Moscou, Le Mans a su prendre le bon wagon en Eurocup. « Finalement, le faux match contre Kazan était un mal pour un bien car on a eu du jus pour gagner les deux dernières rencontres qui étaient essentielles pour la qualification », estime JD Jackson. Hors du coup en championnat (4v, 7d), l’équipe mancelle affiche un bilan positif en Europe (7v, 5d). « C’est un peu surprenant, on a deux visages », convient le coach franco-canadien.Pour une première en quart ?Désormais la question qui vient à l’esprit est de savoir ce que peut ambitionner le MSB pour la suite de l’Eurocup. Pour une fois, le hasard de la constitution des poules l’a plutôt ménagé. Il partira les yeux dans les yeux avec des adversaires de niveau homogène comme l’Aris Salonique, Goettingen et un troisième larron à choisir entre le Budivelnik Kiev, le Buducnost Pogdorica voire Gran Canaria (1). Des équipes talentueuses, avec des publics plutôt chauds et encore des déplacements pas forcément aisés. Mais… « Ça ne sera pas simple mais ce ne sont pas des équipes qu’on a à craindre particulièrement, continue Christophe Le Bouille. Etre au Last 16 c’est très bien, mais ce n’est pas une fin en soi. On a une carte à jouer. On peut voir plus loin même s’il faut rester humble. »Et pourquoi pas réussir ainsi une première dans l’histoire du Mans en se qualifiant pour la première fois pour de « vrais » quarts-de-finale de Coupe d’Europe (2).Raphaël CAILLAUD(1) Le match de poule entre Gran Canaria et Buducnost a été reporté au 4 janvier, les Monténégrins n’ayant pu se déplacer à cause des intempéries.(2) Le SCM avait participé à plusieurs à des quarts-de-finale disputés sous la forme de groupes (1975, 75, 76, 77, 78, 81, 84 et 85).

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.