Le Mans: l'avenir du MMArena inquiète

0 17.11.2011 17:54

La situation sportive et financière préoccupante où se trouve aujourd’hui LeMans FC risque-t-elle de compromettre l’avenir du stade flambant neuf financé à 40 % par des fonds publics, et inauguré il y a moins d’un an dans la capitale sarthoise ? Pour le deuxième volet de notre dossier spécial, ouvert hier dans nos colonnes, Jean-Claude Boulard, le maire PS du Mans, répond aux questions du « Maine Libre ».Que pensez-vous de la situation actuelle du Mans FC ?« Il s’agit d’une entreprise privée. Elle avait insisté pour que la Ville du Mans fasse un nouveau stade. Aujourd’hui, les collectivités ont rempli leurs engagements en mettant en place un équipement de bonne qualité, bien implanté. Il y a peu de clubs ayant un tel outil à leur disposition. Maintenant, j’espère que le club a mesuré les responsabilités de son côté ».Selon vous, d’où vient le mailaise?« Quand on regarde le budget de LeMans FC, on constate qu’il est dans la moyenne des clubs de Ligue 2, et qu’il est même supérieur à certains clubs mieux placés. Ce n’est pas une question d’argent. Les gens qui connaissent le football me disent qu’il y a des qualités dans cette équipe. Et puis, au niveau des dirigeants, on retrouve les mêmes hommes qui se trouvaient déjà là à l’époque où ça marchait bien. C’est à eux de répondre, de regarder, d’analyser. Le temps d’un examen lucide est arrivé. Après, il faudra des décisions ».En cas de descente en National, qui devra payer ?« Heureusement, il y a un concessionnaire (Ndlr: Le Mans Stadium). C’est d’abord un dialogue entre lui et son usager. Mais il est bien convenu qu’en cas de descente, on doit se rencontrer… ».Avec un club qui ne fait pas recette, la position de Le Mans Stadium ne risque-t-elle pas d’être de plus en plus délicate ?« Au départ, il a toujours été dit que le MMArena n’aurait pas seulement une vocation sportive. L’idée reste vraie. Il y a une urgence absolue à diversifier les sources de recettes. Le concessionnaire a intérêt à être présent dans les grandes manifestations du secteur comme peuvent l’être Antarès ou le Forum dans le domaine de l’hôtellerie. Il doit davantage développer le réceptif, les activités culturelles pour mieux valoriser le site. Le concessionnaire nous dit qu’il avance. Dans le périmètre du stade, il y a tout une zone d’activités. Il y a des demandes d’investisseurs. Nous allons essayer de trouver des partenaires ».L’entrée de LeMans FC dans le capital de Le Mans Stadium est-elle toujours d’actualité ?« Le concessionnaire a toujours été correct avec des discussions intelligentes. Il sait que la priorité du club c’est son redressement, et que LeMans FC doit y consacrer toutes ses ressources. L’entrée du club dans le capital du concessionnaire n’est donc plus une priorité. Le Mans Stadium est prêt à accompagner et à faciliter les éléments pour ce redressement ».Quel rôle les MMA peuvent-elles jouer ?« Elles doivent très clairement regarder la valorisation culturelle du stade et celle du naming. Pourquoi ne pas organiser une fois par an une grande manifestation, comme par exemple un opéra ? C’est dans leur intérêt ».Selon vous, qui pourrait s’impliquer pour aider le club ?« Je pense aux anciens joueurs qui sont passés par Le Mans, comme Drogba ou Gervinho, ou d’autres pour qui le club a été une rampe de lancement. Chez eux, il y a de la fidélité. Ce serait bien qu’ils se mobilisent et soutiennent le club, qui connaît un moment difficile ».Certains vous reprochent aujourd’hui d’avoir construit le MMArena…« On a la mémoire un peu courte ! L’idée n’a pas été lancée lors de la première montée en Ligue 1, mais au soir de la deuxième remontée. Tout le monde voulait qu’on y aille. Il y avait une demande forte des supporters, des entreprises, des partenaires, de la Ligue. Nous avons eu raison de faire appel à un grand groupe comme Vinci. Si on avait à le refaire, on le referait ».Propos recueillis par Didier FOUQUETLire notre dossier complet dans «Le Maine Libre» de ce dimanche 23 octobre.Lire aussi: Comment relancer LeMans FC?Lire aussi: Mamadou Doumbia : « J’ai honte quand je vais chez le boulanger… »

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.