Le Mans FC en plein doute

0 21.11.2011 13:34

Impuissants et inoffensifs à Istres (0-0), les Manceaux montrent d’inquiétants signes d’usure mentale.Bizarrerie de ce championnat totalement déboussolé, même après sept matchs sans succès, LeMans FC est encore sur le podium. À égalité de points avec les Sarthois (46 pts), les Ajacciens, en déplacement ce soir à Tours, ont toutefois l’occasion de réparer cette anomalie. Les calculs sont simplistes. Les Corses prendront la 3e place aux Manceaux en cas de victoire ou même de nul ce soir à La Vallée du cher. Pour devancer les Sang et Or, Tours doit, lui, s’imposer par au moins 4 buts d’écart. Un cas de figure bien moins probable donc.Si le fond de jeu et le manque d’agressivité des Sarthois sont alarmants, la situation comptable ne l’est donc pas encore. Mais alors que le sprint final est lancé, LeMans FC n’avance plus (5 points en 7 matchs). Le mal ne semble pas être physique comme en début d’année où les Manceaux avaient eu bien du mal à digérer la préparation athlétique de reprise en janvier (défaites à Reims 3-0 puis 2-1 à Laval). Non, la panne serait plutôt d’origine mentale. Les partenaires d’Ovono semblent avoir perdu leurs repères, en déficit de confiance grandissant.« Pas efficace sur attaques placées »L’entraîneur du Mans FC met en avant une autre explication à cette grosse baisse de régime. « Même à l’extérieur, on est confronté à des adversaires regroupés derrière, ce qui nous oblige à jouer en attaques placées. Et ça, c’est nouveau. On avait déjà vu ça à Clermont. Nous ne sommes pas efficaces sur ce genre de situations. On est bien plus à l’aise sur attaques rapides. On a besoin d’espaces. Il n’empêche qu’on doit être capable d’aller beaucoup plus vite vers l’avant. »Autre piste de réflexion et voie d’amélioration : les coups de pieds arrêtés, encore un registre dans lequel les Manceaux manquent cruellement d’efficacité. « On doit absolument progresser dans ce domaine car cela pourrait nous permettre de nous sortir de certaines situations compliquées. »La défense, seule satisfactionArnaud Cormier a bien tenté de secouer son groupe en changeant de système à Istres. Un 4-3-3 « déjà mis en place en 2e mi-temps contre Angers et c’est là où on s’est créé le plus d’occasions. C’était donc pour rester dans cette continuité. » En vain, les Manceaux revenaient au bon vieux 4-4-2 après la pause.Ce Mans FC là n’a plus aucune certitude, hormis un secteur défensif redevenu intraitable. C’est déjà ça. Mais ça ne règle en rien les soucis d’animation offensive.Alexis BABIN

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.