Le Mans Classic : les temps forts de l’événement

0 18.11.2011 09:11

Les 24 Heures du Mans sont bien plus qu’une course automobile. C’est un mythe né à l’aube du XXe siècle et qui se perpétue aujourd’hui encore avec la même intensité. Les constructeurs du monde entier et les grandes figures du pilotage ont tous voulu inscrire l’épreuve mancelle à leur palmarès. 24 heures de course non-stop, sur un circuit long de 13 kilomètres inscrit depuis toujours au patrimoine du sport automobile… Ce format unique a fait la renommée mondiale de la course.En 2002, Peter Auto et l’Automobile Club de l’Ouest s’associent pour offrir aux 24 Heures une grande rétrospective, avec l’ambition de créer l’un des plus beaux événements d’automobile ancienne au monde. Dès sa première édition, Le Mans Classic réunit tous les ingrédients du succès : les courses se disputent en effet sur le Grand Circuit du Mans, qui déroule ses 13 kilomètres incluant de larges portions de route fermées. A l’intérieur du circuit, l’immense espace permet d’accueillir les collectionneurs et leurs voitures venues de l’Europe entière ; elles étaient plus de 6500 en 2008, elles seront plus de 7000 en 2010.Côté piste, l’histoire des 24 heures constitue un point capital : peuvent courir au Mans Classic toutes les voitures, ou les modèles du même type, qui ont disputé l’épreuve entre 1923 et 1979. La sélection est rigoureuse, afin de favoriser la diversité et d’offrir au public un spectacle de la plus haute qualité possible. La plupart des voitures ont acquis, au fil des ans, une histoire d’une valeur inestimable. Bien que dotées d’une longue vie, leur mécanique a besoin d’être préservée et il n’est pas question de les faire courir 24 heures durant.Les concurrentes sont donc réparties en six plateaux, en fonction de leur âge -permettant ainsi d’éviter les trop grands écarts de performances- qui se relaient sur la piste durant… 24 heures. Chaque plateau compte 68 automobiles et 10 de réserve, au total le public peut admirer pas moins de 470 voitures d’une incroyable diversité. Des Bentley et Talbot d’avant-guerre aux Porsche 935 et Ferrari 512 BBLM de la fin des années soixante- dix, l’âge d’or du sport automobile peut défiler sous ses yeux.Les temps forts- L’ordre de départ de la compétition est modifié : le plateau 3 sera le premier à s’élancer, samedi 10 juillet à 16 heures.- Après un succès mémorable en 2008, Little Big Mans est reconduit. Les pilotes en herbe ouvriront la pite samedi à 14 heures.- Plusieurs anniversaires seront célébrés : les 100 ans d’Alfa Romeo ; les 75 ans de la première victoire au Mans de Lagonda et les 40 ans de celle de Porsche. Quant à l’Aston Martin Owner’s Club, il fêtera ses 75 ans.- Les enchères sont de retour dès le vendredi 9 juillet (17 heures). Artcurial Motorcars présentera des lots exceptionnels comme la Mc Laren F1GTR "Art Car" peinte par César et la CD Panhard victorieuse de l’indice de performance au Mans 1962.- Trois BMW Artcars seront exposées dans le village tout au long du week-end. La BMW M1 d’Andy Warhol et les 3.0 CSL de Frank Stella et Alexander Calder.- Sera aussi présent, le club des pilotes, réunis par Gérard Larousse. Ce club rassemblant 24 pilotes ayant pris le départ des 24 Heures du Mans rencontrera le public lors d’une séance de dédicaces.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.