Le Mans Classic en sept tentations

0 18.11.2011 09:44

Du 9 au 11 juillet, la légende des 24 Heures du Mans s’empare du circuit. Quand l’exceptionnel se raconte en version panoramique.1 - Trois journées follesDu vendredi dès 9 heures au dimanche 17 heures, nul temps mort sur le circuit. Entre compétition des six plateaux, parades des clubs, vente aux enchères, bal et animations diverses, le mythe s’empare de la piste et de l’enceinte du circuit.2 - Six plateaux de compétitionSelon leur date de naissance, 468 voitures ayant participé aux 24 Heures entre 1923 et 1979, sont réparties en six plateaux. Elles se battront encore avec les chronomètres lors de trois manches disputées de jour comme de nuit par plateaux successifs.3 - 7 000 voitures de collectionOutre les anciennes gloires des 24 Heures toujours prêtes à en découdre, la magie de Le Mans Classic c’est encore l’un des plus fabuleux rendez-vous de voitures de collection. L’histoire mondiale de l’automobile se lit en passant d’un paddock à l’autre au gré des 120 clubs réunissant quelque quarante marques parmi les plus prestigieuses.4 - Le Mans Héritage ClubDans ce temple éphémère, l’aristocratie se concentre autour de Le Mans Héritage Club. Avec son gazon anglais, un espace privilégié est réservé à ces 24 voitures qui ont disputé le Mans entre 1923 et 2010. Un concours désignera la plus belle d’entre elles.5 - Le retour des Art carsPour la première fois, quatre Art cars seront réunies. Dans cette lignée prestigieuse de BMW dont la dernière née est la Koons engagée en juin, on pourra revoir les modèles peints par Calder, Franck Stella et Andy Warhol, ainsi que la McLaren peinte par César. Toutes ont disputé les 24 Heures.6 - Des modèles inéditsLes passionnés découvriront des modèles jamais revus depuis leurs exploits. Deux voitures exceptionnelles seront ainsi de la fête. Venue d’Argentine, la Ferrari 330 LM victorieuse au Mans en 1962 avec Olivier Gendebien et Phil Hill ou encore la Jaguar E2A (chaînon manquant entre la Type D et la Type E) engagée au Mans en 1960 avec Sir Jack Brabham et dont il n’existe plus qu’un seul exemplaire en Suisse.7 - Les célébrités au rendez-vousPlusieurs grands noms des 24 Heures se retrouvent ce week-end en piste. Citons Jean-Pierre Jaussaud, Derek Bell, Jan Lammers, René Arnoux, le duo Attwood-Schuppan, Henri Pescarolo, mais aussi Gérard Larrousse, David Piper, Jean-Pierre Jabouille. Quant au Premier ministre François Fillon, qui était annoncé dans un premier temps, sa venue devient de plus en plus improbable.Frédérique BRÉHAUTTarifsEnceinte générale : vendredi : 15 €, dimanche 33 €, week-end 55 €Gratuit pour les enfants nés avant le 11 juillet 1994.Le programmeVendredi 9 juillet15 heures à 20 heures puis 22 heures à 2 heures : essais chronométrés17 heures à 21 h 30 : vente aux enchères ArtcurialSamedi 108 heures à 13 h 45 : parade des clubs et parades diverses. 14 h 45 : Little Big Mans.De 15 h 45 à 0 heure : 1re manche pour chacun des six plateaux (1 h 20 chacun).Dimanche 11De 0 heure à 8 heures : 2e manche. 11 heures : concours des clubs. De 8 h 40 à 16 heures : 3e manche. 16 h 30 : remise des prix.www.lemansclassic.com

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.