« Le gendarme m’a dit : « T’as pas une tête à t’appeler Jean-Yves », ça m’a énervé »

0 17.11.2011 16:08

Le ton est monté lors d’une interpellation consécutive à un refus d’obtempérer. Hier, Jean-Yves a écopé d’une énième condamnation.Droit dans le box, le blouson entrouvert laissant voir un bleu de travail, Jean-Yves s’est récemment échoué à Saint-Calais, quelques mois après être sorti de prison. « Je ramasse les poubelles, et je fais aussi du travail au noir », explique-t-il au tribunal correctionnel. « Normalement, je suis marin-pêcheur, mais la justice m’empêche de partir en mer. Je ne peux plus faire mon métier », ronchonne-t-il. La faute à des obligations qui le contraignent à se tenir régulièrement à disposition de l’autorité judiciaire, et qui lui interdisent donc de prendre le large.« J’habite dans un sens interdit »Le 10 septembre, c’est donc à Saint-Calais, et non plus dans quelques villes portuaires qu’il a été amené à fréquenter, que Jean-Yves a refait parler de lui. Au guidon de son cyclo, il a préféré faire demi-tour quand il a vu les gendarmes, et emprunter un sens interdit. Il a été cueilli dans la foulée, devant chez lui. La raison de cette volte-face ? Un mandat d’arrêt en cours, pour aller purger deux ans ferme.Pour ce qui est de l’infraction routière, Jean-Yves a ouvertement laissé entendre qu’il la commettait tous les jours ou presque, et s’en est justifié : « Bah oui. J’habite dans un sens interdit. » Quant au refus d’obtempérer et aux outrages, il s’est aussi appliqué à s’expliquer : « Je n’ai pas fait de délit de fuite, j’ai juste fait demi-tour quand je les ai vus. Après, un gendarme m’a dit « T’as pas une tête à t’appeler Jean-Yves », ça m’a énervé. Je lui ai dit d’aller se faire e… Mais après, tout s’est bien passé ».Décision du tribunal : 1 mois ferme, et 50 € d’amende pour le sens interdit.Nicolas FERNAND

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.