Le fabuleux destin de Sophie, la girafe française qui a conquis l'Amérique

0 21.11.2011 09:59

Mordillée sans pitié depuis cinquante ans par les bébés français, Sophie la Girafe fait aujourd'hui fureur auprès des bambins américains, grâce à une Française de Californie qui a su convaincre leurs parents de débourser 20 dollars pour un petit jouet "made in France".Née le 25 mai 1961, le jour de la Sainte Sophie, la girafe en caoutchouc naturel inventée par un certain M. Rampeau, avec son sourire, ses joues roses et ses taches brunes, est présente dans toutes les chambres d'enfants en France - où la courbe des ventes suit celle des naissances.Mais pour impressionnant qu'il soit, le "best-seller" de la société Vulli, installée en Haute-Savoie (sud-est de la France), s'est longtemps limité aux frontières de l'Hexagone."A la naissance de ma fille en Californie, en 1994, j'ai cherché Sophie, mais elle était introuvable", se souvient Hélène Dumoulin, qui décide alors d'essayer de distribuer le jouet aux Etats-Unis. Les débuts sont difficiles."Pour être honnête, je n'avais pas encore trouvé les arguments de vente. Et puis 20 dollars, c'était cher. Les magasins que je démarchais me montraient des jouets à mordiller à 5 dollars..." raconte-t-elle à l'AFP."Alors je me suis dit que j'allais essayer de la vendre dans les beaux quartiers, et j'ai atterri à Beverly Hills", dit-elle. Elle frappe à toutes les portes et rencontre finalement Teri Weiss, propriétaire d'une boutique de luxe pour enfants, qui tombe amoureuse de Sophie."J'avais six girafes dans ma voiture, elle m'a pris les six", se souvient Hélène Dumoulin. Ce qu'elle ignore, c'est que Mme Weiss crée des corbeilles cadeaux pour bon nombre de stars hollywoodiennes."Sophie était ravissante dans mes corbeilles", observe Teri Weiss. Son carnet d'adresse sera pour Hélène Dumoulin la petite dose de chance indispensable à toute véritable "success story". "Ce qui a tout changé, je crois, c'est (l'actrice) Kate Hudson. Son fils adorait sa girafe et la presse l'a remarqué", se souvient Mme Weiss.Les photos de bébés de stars avec Sophie dans les mains se multiplient dans les magazines et la girafe devient "l'objet à avoir"."J'ai démarché toutes les boutiques chic, un peu partout. Et après je contactais les blogs de mamans, je leur envoyais des girafes en échantillon pour qu'elles les testent", raconte Hélène Dumoulin.Sophie n'est encore pour elle qu'un travail à mi-temps. Assistante d'un agent immobilier le jour, elle consacre à la girafe toutes ses soirées."Le packaging était en français, alors je faisais les étiquettes moi-même. C'était un travail de fourmi", dit-elle. "Beaucoup de gens pensent que c'est arrivé du jour au lendemain, mais non. Ca a été un travail de titan, beaucoup de pleurs et de frustrations!".L'étape décisive est franchie en 2007, lorsque le géant du jouet Mattel doit rappeler des millions de jouets jugés dangereux. "Les mamans ont jeté tous les jouets et se demandaient ce qu'elles pouvaient donner à leur bébé. Sophie s'est imposée, recommandée de blog en blog".Fabriquée en France avec du caoutchouc naturel, sans phtalates, colorée avec de la peinture alimentaire, Sophie inspire la confiance et les enfants peuvent la mâchouiller sans risque. Les parents adorent et c'est l'explosion.Hélène Dumoulin a vendu plus de 400.000 girafes en 2010, dans quelque 3.000 points de vente aux Etats-Unis et Sophie est le jouet pour bébé le plus vendu sur Amazon. Et les perspectives de croissance, dans un pays comptant plus de 4 millions de naissances chaque année, sont énormes.La girafe fabriquée dans les Alpes françaises a commencé à s'exporter il y a seulement quelques années et est désormais présente dans 47 pays, de la Chine à la Russie.Mais pourquoi Sophie plaît-elle tant aux bébés? Teri Weiss a sa petite idée. "Elle est légère et facile à saisir pour un nouveau-né. Ils aiment les bosses de sa tête. Et puis ils adorent l'écraser. Je pense que cela leur donne un sentiment de puissance".

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.