Le chorégraphe Roland Petit est mort à Genève

0 21.11.2011 10:03

Roland Petit, grande figure de la chorégraphie française et créateur de plus d'une centaine de ballets, est mort dimanche à Genève, à l'âge de 87 ans, a-t-on appris auprès de l'Opéra de Paris.Né le 13 janvier 1924 à Villemomble (Seine Saint-Denis) d'une mère italienne et d'un père cafetier aux Halles, il était entré en 1933 à l'Ecole de danse de l'Opéra de Paris.Au cours de sa carrière, il avait sillonné le monde entier: Londres, Hollywood, Moscou, Milan, Berlin, Tokyo, Vienne, Pékin, Séoul... A l'automne dernier, il était à l'Opéra de Paris avec trois de ses plus célèbres ballets, "Le Rendez-vous", "Le Loup" et "Le Jeune homme et la mort". "A chaque fois qu'il vient, c'est le retour de l'enfant prodigue", soulignait alors Brigitte Lefèvre, directrice de la danse de l'Opéra.Roland Petit, qui était marié avec Zizi Jeanmaire, habitait depuis près de 15 ans à Genève. C'est la danseuse et leur fille Valentine qui ont informé l'Opéra de Paris de son décès. "Roland Petit était non seulement un grand novateur dans le domaine de la danse mais aussi un créateur incomparable qui a marqué et marquera toutes les générations confondues", a souligné Zizi Jeanmaire dans un communiqué."Avec Roland Petit disparaît un des chorégraphes majeurs du XXe siècle", a déclaré pour sa part le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, dans un communiqué. Il a souligné "une oeuvre d'une grande richesse, réunissant les créateurs les plus inventifs de son temps", et des ballets qui "témoignent de la théâtralité et de la sensualité propres à son univers"."Avec sa muse Renée Jeanmaire, dite Zizi, avec qui il forme un couple mythique, ils écrivent quelques-unes des plus belles pages du music-hall contemporain, dont il revisite les traditions avec autant d'humour que de fantaisie", souligne encore le ministre.Le président Nicolas Sarkozy a salué en Roland Petit, "un immense créateur qui aura marqué de son empreinte l'art de la danse au XXe siècle"."Formé à l'école du ballet de l'Opéra de Paris, Roland Petit en aura été l'enfant prodigue, fondant successivement les Ballets des Champs-Élysées, puis ceux de Paris et enfin les Ballets de Marseille qu'il dirigea pendant près de 30 ans", écrit le chef de l'Etat, dans un communiqué diffusé par l'Elysée.Il qualifie le chorégraphe de "novateur incessant" et de "continuateur de la plus haute tradition de son art" qui "avait su établir avec les créateurs majeurs de toutes les autres disciplines --César, Carzou, Ernst, Raysse, Anouilh, Cocteau, Dior, Saint-Laurent, ou encore Gainsbourg et Dutilleux-- un dialogue d'une inventivité et d'une richesse sans égales".Pour l'Opéra de Paris, c'était "sans aucun doute l’un des artistes de la danse les plus importants des XXe et XXIe siècles"."Depuis 1933, année de son entrée à l’Ecole de Danse de l’Opéra de Paris, Roland Petit n’avait jamais quitté vraiment la Maison et avait offert au Ballet de l’Opéra de Paris pas moins de onze créations et dix entrées au répertoire", dit encore l'Opéra dans un communiqué.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.