Le chanteur de Sexion d'Assaut s'excuse et s'explique

0 21.11.2011 09:42

Lefa, chanteur du groupe de rap «Sexion d'Assaut, mis en cause après une interview dans laquelle il se déclarait homophobe, a présenté ses excuses, ce mercredi, lors d'une conférence de presse donnée à Nantes. Il a affirmé que son groupe n'était pas «homophobe» et qu'il était prêt au contraire à réparer les torts causés par ses propos.«J'ai utilisé un mot très lourd, très grave que je ne maîtrisais pas, j'ai vu que cela signifiait la haine et l'agressivité envers les homosexuels et je peux vous dire que ni moi ni aucun membre de Sexion d'assaut n'est homophobe», a-t-il déclaré lors de cette conférence de presse. «Ce que je voulais dire (dans l'interview polémique, NDLR), c'est que nous étions 100% hétéros. Ce n'est pas quelque chose - l'homosexualité - sur lequel nous avons été amenés à réfléchir dans nos familles», a-t-il ajouté. Interrogé sur les paroles de certaines chansons du groupe ayant un aspect clairement homophobe, il les a regrettées. «Ce sont des textes écrits il y a plus de six ans, on était jeunes et on disait beaucoup de conneries. Ce sont des musiques qui pour la plupart n'ont pas été commercialisées, écrites en 2003-2004. On a grandi, on a mûri et on regrette», a-t-il ajouté, précisant qu'elles n'étaient pas jouées sur scène. «Les associations qui luttent contre l'homophobie que nous avons rencontrées nous ont bien expliqué : c'est quelque chose de très grave. Il y a des homos qui se font tabasser, défigurer, tuer; c'est grave», a ajouté Lefa. «Ce n'est pas une démarche pour sauver les concerts. Qu'il y ait des annulations, on le comprend. Nous voulons juste rétablir la vérité et s'excuser», a-t-il ajouté. Une déclaration de Lefa, chef de ce collectif de rappeurs parisiens âgés de 20 à 25 ans, est à l'origine de la polémique. «Pendant un temps, on a beaucoup attaqué les homosexuels parce qu'on est homophobe à 100% et qu'on l'assume», avait-il déclaré au magazine International Hip-hop. La polémique sur ces propos a conduit à l'annulation de plusieurs concerts du groupe, notamment celuis programmé au Mans ce samedi. Quant à celui prévu à Saint-Herblain, près de Nantes le 15 octobre, il est pour l'instant maintenu.Avec AFPA lire : « Avant l'Oasis, le groupe Sexion d'Assaut soulève la polémique»A lire : «A la justice de prendre ses responsabilités»A Voir : «La réaction du maire»

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.