Judo: un ouragan nommé Riner

0 21.11.2011 10:32

Teddy Riner, quadruple champion du monde, a tout dévasté sur son passage au Tournoi international de Paris, où il glané sa quatrième victoire d'affilée avec des combats expéditifs dont l'ultime a été une revanche qu'il attendait depuis les Mondiaux-2010 en septembre.Lucie Décosse, championne du monde en titre (-70 kg), a été tout aussi incroyable pour devenir la première judoka à remporter sept fois le tournoi parisien dans une catégorie dont elle est incontestablement la meilleure. Audrey Tcheuméo, elle, a sorti les crocs pour se faire sa place en -78 kg pour sa première saison en senior.Invaincu depuis 2008 en +100 kg, Riner a tenu cette année à garder un souvenir spécial en allant se poster face aux photographes près du tableau de score une fois son combat gagné, sur ippon en 1 minute après une longue immobilisation du Japonais Daiki Kamikawa."Je voulais garder cette photo pour la mettre dans ma chambre. Quand je fais quelque chose de bien, j'aime bien que ça reste", a expliqué le judoka de 21 ans.Riner a remporté ses cinq matches sur ippon, le plus long ayant duré 2 min 42 et le plus bref, seulement 18 secondes.En finale, il a retrouvé Kamikawa, le jeune insolent qui l'avait privé d'une cinquième couronne mondiale historique en finale des toutes catégories, en septembre à Tokyo, et dont il s'est vengé en lui infligeant une sévère défaite.C'est en larmes que le champion du monde toutes catégories nippon a quitté le podium."Elle fait du bien cette victoire. J'étais pas venu spécialement pour le prendre mais le prendre aussi rapidement, c'est important. Je suis assez fier de moi", s'est satisfait Riner.La défaite de Tokyo aura finalement été bénéfique pour Riner, qui en a tiré des enseignements jusqu'à présenter à Paris un "nouveau judo". "Quand j'attaque, ça tombe. Il faut que ça marque", a-t-il expliqué."Mais il ne faut pas se reposer sur ses lauriers. Il va falloir que je reprenne encore de l'avance parce que maintenant mes adversaires ont goûté à ce nouveau judo. Il faut que je continue à travailler", a-t-il tenu à souligner, rappelant que l'objectif principal ce sont les jeux Olympiques en 2012 et les Mondiaux à Paris dans cette même salle (23-28 août).Le Tournoi en a donné un avant-goût qu'a savouré Lucie Décosse avec un public, debout, scandant son nom dans l'arène de Bercy.S'il n'y avait pas eu ce délicat quarts de finale face à sa compatriote Marie Pasquet ou cette demi-finale remportée sans combattre suite au forfait de la Néerlandaise Edith Bosch, Décosse aurait gagné tous ses matches sur ippon."Ce matin j'avais quand même la pression mine de rien. Tout le public m'attend. A chaque compétition j'essaie d'être de plus en plus rigoureuse. Du coup ça va encore plus vite. J'adore !", a déclaré fièrement la Parisienne.Tcheuméo, 20 ans, n'a pas retenu ses larmes sur le podium pour sa première victoire dans le Tournoi."Il y avait Lucie et Teddy. Maintenant il y a Tcheuméo qui arrive !", a-t-elle lancé.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.