J’arrête de fumer J+ 5 : « un soutien qui m’encourage »

0 17.11.2011 17:56

« Le Maine Libre » suit le parcours du combattant d’une journaliste qui veut en finir avec le tabac.Je suis sortie hier soir et je n’ai pas fumé ! Vous n’imaginez pas à quel point je suis fière de moi. Pourtant, les conditions n’étaient pas les meilleures. Je n’étais pas plus motivée que ça à ne pas fumer du tout et en plus, avec mes amis, nous avons pris un long apéro en terrasse. Vous voyez le genre.Pourtant, j’ai tenu bon. Et pour cela, ce sont mes amis que je dois remercier. Ils ont été d’un soutien sans faille. Dans ces conditions, je ne pouvais pas échouer. L’interdiction de fumer dans les bars et les restaurants est un vrai plus dans l’arrêt. Mais j’appréhendais tout de même de me retrouver seule à l’intérieur pendant que les autres iraient fumer dehors. Il n’en a été rien. Plutôt que de sortir tous ensemble, ils y sont allés par petit groupe de sorte que j’avais toujours de la compagnie. J’ai trouvé cette attention fort délicate.C’est ce qui me frappe dans cet arrêt. La réaction de mon entourage. Pas une seule fois, je n’ai entendu « Tu ne vas pas y arriver ». Personne ne m’a ri au nez. Au contraire, je n’ai eu que des encouragements, des félicitations pour ma décision. Mes proches m’ont dit leur fierté de me voir livrer cette bataille. Je craignais de souffrir de solitude et je me retrouve très entourée. Ça fait chaud au cœur et ça donne vraiment envie d’y arriver pour ne pas décevoir les gens et ne pas me décevoir moi-même.Je ne vais pas vous mentir, bien sûr que les « pauses clopes » avec les collègues me manquent. Mais bientôt, j’espère pouvoir les accompagner sur le trottoir, même sans fumer. Enfin, chaque chose en son temps.Bilan de ce cinquième jourJ’ai livré l’un des combats les plus difficiles dans l’arrêt. Sortir faire la fête sans fumer. Grâce à mes amis, j’y suis parvenue même si je n’ai pas profité autant de ma soirée que d’ordinaire, toute concentrée sur ma volonté que je l’étais. Ma cagnotte grossit à vue d’œil : mon cochon abrite désormais 35 €.Mathilde Belaud

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.