Israël: pompiers et flotte aérienne étrangère tentent de maîtriser le feu

0 18.11.2011 09:18

Pompiers, policiers et secouristes israéliens bataillaient vendredi soir dans le nord contre l'incendie le plus meurtrier de l'histoire du pays, qui a fait 41 morts, après avoir reçu l'appui déterminant d'une flotte aérienne internationale.Ce feu de forêt, qui ravage depuis près de 36 heures le parc national du mont Carmel, près de Haïfa, a révélé les carences des services de pompiers et de protection civile d'Israël."La situation s'est améliorée de façon significative, mais pour le moment on ne peut dire que l'incendie soit sous contrôle, nous pourrons peut-être le dire demain soir (samedi)", a affirmé le chef de la police Dudi Cohen."Nous pouvons faire preuve d'un optimisme prudent. Il y a une accalmie sur tous les fronts, sauf pour le sud où les flammes restent violentes, c'est là que nous concentrons nos efforts", a précisé le porte-parole des pompiers de Haïfa, Hezi Levy.Un total de 41 morts ont été recensés, selon le bilan des services médicaux, dont 36 gardiens de prison à bord d'un autocar pris dans les flammes. Quatre personnes sont portées disparues. Deux blessés sont dans un état grave.Le sinistre s'est déclaré jeudi vers 11H30 (09H30 GMT) apparemment dans une décharge, selon les premiers éléments de l'enquête.Le ministre de la Sécurité intérieure Yitzhak Aharonovitch a assuré "que plus personne n'était en danger, compte tenu des mesures de précaution prises", alors que plus de 17.000 habitants ont été évacués. Les premiers bombardiers d'eau venus de l'étranger ont été en action toute la journée pour arroser les pentes du massif montagneux. Huit avions et trois hélicoptères d'aide internationale sont arrivés dans la journée. Mais les vols de ces appareils ont été interrompus à la tombée de la nuit.Dans la soirée, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a téléphoné à des dirigeants de la Norvège, la Finlande, la Belgique, des Pays-Bas et de l'Allemagne pour demander à ces pays d'envoyer d'autres avions en renfort, a annoncé son bureau.Auparavant, il avait remercié la dizaine d'Etats déjà mobilisés, en particulier la Russie, la Grèce, dont les pilotes " luttent contre les flammes", la Bulgarie et la Turquie, qui a envoyé deux Canadair malgré la crise diplomatique entre les deux pays."J'ai parlé avec le Premier ministre turc (Recep Tayyip Erdogan). Je lui ai dit que nous appréciions beaucoup cette aide. Cela pourrait ouvrir la voie à une nouvelle phase dans nos relations", a-t-il indiqué.Des pompiers palestiniens sont également arrivés pour combattre des incendies dans deux villages arabes israéliens.Le Premier ministre a admis que "nos mesures de lutte anti-incendie ne peuvent pas répondre à des feux de forêt de cette ampleur, en particulier avec de tels vents".Selon la deuxième chaîne de télévision, M. Netanyahu va créer une escadrille de quatre avions spécialisés dans la lutte anti-incendie et louer en attendant à l'étranger des hélicoptères. Le patron de la police a par ailleurs affirmé que "le feu a pris au départ dans un seul foyer. Nous saurons dans les prochaines heures s'il s'agit d'une négligence ou d'un incendie volontaire".Vendredi plusieurs sinistres se sont déclarés au nord de Haïfa, loin du foyer principal. Ils ont été rapidement maîtrisés. La police a annoncé que deux "suspects" qui pourraient être à l'origine d'un de ces incendies ont été arrêtés.Le sinistre qui s'est déclaré jeudi a aussi dévasté des milliers d'hectares de forêt, où trois millions d'arbres ont été réduits en cendres.Avec 1.500 pompiers au total, soit un pour 5.000 habitants, Israël en compte cinq fois moins que les pays occidentaux, ont déploré les médias israéliens, stigmatisant les carences de services d'incendie et de secours "dignes du Tiers monde"

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.