Intercontinental Le Mans Cup : Peugeot tout près du titre

0 21.11.2011 09:51

Avec 45 points d’avance sur Audi il suffira à Peugeot (153) de rentrer dans les points à Petit Le Mans (1er octobre) pour se succéder à lui-même. Sans compter que pour l’occasion l’usine pourra compter sur le soutien du team Oreca. Bref, à Zhuhaï (11 novembre) Peugeot et Audi s’affronteront pour une victoire de prestige mais tellement importante eu égard au marché asiatique.2012 en questionsQuid du mondial 2012 ? « Vous aurez le calendrier à Zhuhaï », a promis l’ACO, co-organisateur du championnat avec la FIA qui vient de dévoiler le calendrier de la F1. Après plusieurs retouches on ne peut que se féliciter de la non-concurrence entre la F1 et l’endurance le 17 juin date des 24 Heures du Mans et les organisateurs travaillent dans le même sens pour planifier les six autres rendez-vous. Lesquels ? Si Sebring (mars) a plus de chances d’être reconduit que Petit Le Mans (octobre), on penche également pour un retour en Belgique (Spa) et en Angleterre (pourquoi pas à Donnington). Reste les deux manches en Asie : Barhein et Shanghaï ? « On étudie les différentes possibilités qui s’offrent à nous », confirme le président J-C Plassart.Quel avenir pour l’actuel championnat Le Mans Series ? Il sera réservé aux protos LMP2, LMP et autres GT, une sorte d’antichambre avec des places qualificatives en jeu pour les 24 Heures. Là aussi, on parle de six courses, organisées souvent une semaine avant et sur d’autres circuits que le mondial.Le marché des transfertsLa perspective d’un championnat du monde des pilotes en 2012 attise un peu plus les convoitises et l’arrivée de garçons venus d’autres horizons n’est pas à exclure. Des jeunes, mais aussi des moins jeunes comme Kimi Raikkonen (ex-F1) qui n’a pas caché « sa satisfaction après son test de la 908 ». « II n’a rien dit d’autre », confirme le boss Olivier Quesnel, plus discret à l’évocation des rumeurs de départ du trio Lamy-Gené-Minassian, voire de Wurz. « Il y a plus de possibilités qu’en rallye, mais il n’y aura pas autant de changements que certains peuvent le dire. On veut des équipes homogènes. Et si en plus on peut avoir des pilotes qui correspondent aux marchés… » Outre l’indéboulonnable quatuor Bourdais-Sarrazin-Davidson-Pagenaud, les noms de Duval, Lapierre, Pla, voire Jousse, circulent dans le paddock.Chez Audi où le Dr Ullrich confirme l’engagement d’au moins deux R18 en 2012, « mais aucune à un client privé », la stabilité devrait être de mise. Reste le cas de Capello ! Chez Aston où l’on s’apprête à fermer la boutique le duo Primat-Fernandez ne devrait pas rester longtemps sur le carreau étant donné sa capacité à réunir un bon budget.Bruno PALMET

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.