Intempéries: des conditions difficiles pour les départs, second épisode neigeux attendu dimanche

0 21.11.2011 10:06

Les chutes de neige parfois importantes, qui se se poursuivront dimanche, ont perturbé samedi les transports et les départs en vacances dans la moitié nord de la France, sans que se répète la pagaille d'il y a dix jours en région parisienne.Trente-quatre départements étaient toujours placés en vigilance orange neige et verglas dimanche matin à 06h00 par Météo-France.L'Indre-et-Loire (37) a été retiré de la liste.La vigilance orange est maintenue pour le Finistère (29), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Morbihan (56), Moselle (57) et les départements des régions Basse-Normandie, Haute-Normandie, Ile-de-France, Nord-Pas-de-Calais, Picardie, plus Ardennes (08), Aube (10), Côtes-d'Armor (22), Eure-et-Loir (28), Ille-et-Vilaine (35), Loir-et-Cher (41), Loiret (45), Marne (51), Mayenne (53), Sarthe (72) et Yonne (89).Dimanche, un second épisode neigeux plus significatif que celui de la veille intéressera les régions allant de la Bretagne à la Lorraine nécessitant donc une vigilance toute particulière, selon Météo France.Les températures repassent lentement positives par le sud de la zone en vigilance orange, a-t-on ajouté.La circulation des bus de banlieue était toujours interrompue dimanche matin en raison des conditions climatiques en Ile-de-France, tandis que le trafic des bus parisiens était difficile. Interrompues depuis samedi, les lignes de banlieue n'ont pu redémarrer dimanche matin du fait de l'état des routes autour de Paris.Un certain nombre de lignes à l'intérieur de la capitale avaient en revanche repris du service en début de matinée, mais du fait de nouvelles chutes de neige, "leur nombre diminue au fur et à mesure car les conditions se dégradent", a indiqué un porte-parole de la RATP.Sur le réseau routier d'Ile-de-France, les conditions de circulation sont "normales sur la majorité du réseau principal" à l'exception de quelques axes "où elles sont délicates voire difficiles", selon le Centre national d'information routière (Cnir).Les vols au départ et à l'arrivée de l'aéroport parisien Roissy-Charles-de-Gaulle enregistraient dimanche matin des retards compris entre trente minutes et une heure en raison de la neige, a-t-on appris de source aéroportuaire.Toutes les pistes sont ouvertes et tous les postes de dégivrage sont opérationnels, a ajouté cette source.La direction générale de l'aviation civile (DGAC) a demandé samedi aux compagnies aériennes d'annuler le quart de leurs vols prévus à Roissy dimanche entre 08H00 et 16H00. D'après cette source aéroportuaire, l'abattement est respecté.Sur les routes d'Ile-de-France, en milieu de soirée samedi, la situation était partout sans commune mesure avec celle de la nuit du 8 au 9 décembre, quand des milliers de Franciliens avaient été empêchés de rentrer chez eux par la neige, ce qui avait suscité de vives critiques contre les pouvoirs publics.Le secrétaire d'Etat aux Transports Thierry Mariani s'est dit satisfait de la manière dont la journée s'était passée samedi sur les routes, dans les gares et dans les aéroports. "Pour dimanche, je ne peux pas me prononcer, mais pour samedi, les enseignements ont été tirés", a assuré le secrétaire d'Etat. Le Centre interministériel de crise installé au ministère de l'Intérieur avait appellé les Français "à limiter leurs déplacements aux situations d'absolue nécessité".Aucun bouchon important n'a été signalé en France, même si les automobilistes ont parfois dû rouler au pas. Les perturbations ont atteint en fin d'après-midi l'Ile-de-France et vers 19H00, la RATP a dû interrompre son service sur "quasiment" toutes ses lignes de bus.Dans un centre commercial d'Eragny, dans le Val d'Oise, des centaines d'automobilistes ont été retenus quelques heures. Les gendarmes en ont secouru une cinquante d'autres sur une départementale des Yvelines, tandis qu'une dizaine d'autres a été bloquée à Palaiseau (Essonne). Entre 300 et 400 passagers de cars, dont des enfants, en provenance d'Angleterre devaient être hébergés pour la nuit de samedi à dimanche à Calais (Pas-de-Calais)Les conditions ne devraient pas s'améliorer dimanche avec de nouvelles chutes de neige, "encore plus fortes" en Ile-de-France. Un quart des vols devraient d'ailleurs être annulés dimanche à Roissy-Charles-de-Gaulle, dont le trafic a déjà été perturbé samedi.Les nouvelles chutes de neige étaient attendues dès le milieu de nuit sur la région Nord-Ouest, gagnant la Basse-Normandie et l'Ile-de-France en début de matinée, puis le Nord-Est du pays en milieu de journée dimanche.Météo-France attend une couche de neige "lourde et collante" de 10 à 15 cm en moyenne, localement plus. Trente-cinq départements restaient samedi soir en vigilance orange, essentiellement au nord d'une ligne allant du Morbihan à la Meurthe-et-Moselle.De nombreux arrêtés préfectoraux d'interdiction de circulation des poids lourds ont été pris dans d'autres départements et régions, notamment sur des autoroutes, dont l'A84 en Basse-Normandie, l'A1 dans le sens Lille-Paris, l'A28 dans le sens sud-nord. En Ile-de-France, quelque 800 poids lourds ont ainsi été "stockés" sur des aires.En Gironde, le verglas a provoqué un important accident de la circulation tôt sur l'A62. Un semi-remorque de 38 tonnes a pris feu. Cinq personnes ont été blessées, dont une très gravement.Le verglas a provoqué de nombreux accidents matériels, entre 50 et 70 dans les Landes, environ 25 en Charente-Maritime, une dizaine en Ile-de-France. Les transports en commun ont été suspendus dans plusieurs villes et agglomérations, comme à Evreux, de même que, parfois, les liaisons départementales, comme dans le Calvados. Dans l'Oise, les transports en commun d'enfants ont été suspendus pour la journée.Plusieurs aéroports régionaux ont connu des perturbations, comme Brest et Quimper.Les TGV en direction de l'Est et du Sud-Est ont enregistré jusqu'à une heure et demie de retard, la vitesse des trains ayant été réduite, a annoncé la SNCF. Mais "tous les voyageurs ont été acheminés".Samedi en fin d'après-midi, la plupart des vacanciers avaient gagné sans encombre les stations de sports d'hiver dans les Alpes.En football, le match de Ligue 1 qui devait opposer samedi soir Lens à Caen sur le terrain des Normands, a été reporté à dimanche 17H00.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.