Incendies: le feu toujours virulent dans l'Hérault, presque maîtrisé à La Ciotat

0 18.11.2011 09:22

Le feu qui a détruit depuis lundi après-midi plus de 2.000 hectares de végétation au nord de Montpellier (Hérault) était toujours actif peu après 6H00 mardi, tandis que celui de La Ciotat (Bouches du Rhône) était en voie d'être maîtrisé.Dans l'Hérault, l'incendie parti en milieu d'après-midi dans le secteur de Fontanes et Saint-Bauzille-de-Montmel, restait toujours "virulent, selon les pompiers". "Le feu est toujours virulent et il n'est ni fixé ni stabilisé. On a même assisté à des reprises, dans la zone de départ de l'incendie, dans les secteurs de Montaud et de Saint-Bauzille-de-Montmel", a indiqué le PC incendie.Une dizaine d'habitations au total ont été détruites dans l'incendie, selon la Préfecture, dont quatre dans le village de Guzargues. Mais aucun village n'était plus directement menacé comme celui de Teyran où, durant la nuit, les flammes se sont approchées tout près d'une zone artisanale et où 15 familles ont dû quitter par précaution leurs habitations.Aucune "évacuation critique" n'a cependant eu lieu et aucune victime n'est à déplorer, selon les pompiers.Les quelque 900 pompiers venus des départements du Languedoc-Roussillon, de PACA et même d'Auvergne, qui ont combattu les flammes toute la nuit, tentaient toujours mardi matin de contenir l'incendie sur trois fronts - nord-ouest, ouest et sud-est - pour empêcher sa propagation vers Montpellier, distante d'une dizaine de kilomètres.Les secours attendaient les premières lueurs du jour pour recevoir l'appui des moyens aériens qui vont pouvoir reprendre leurs rotations.En revanche, l'incendie qui a détruit durant la nuit près de 250 hectare de pinèdes et de garrigue aux abords de La Ciotat (Bouches-du-Rhône) était "en voie d'être maîtrisé", selon les responsables des pompiers.Ces derniers attendaient le jour pour dresser un bilan complet de la situation, certaines zones étant peu accessibles de nuit.Les pompiers ont indiqué n'avoir connaissance d'aucune maison détruite, et aucune victime n'était à signaler.La centaine de personnes qui ont été évacuées par précaution durant la nuit vers un gymnase de La Ciotat devraient pouvoir rejoindre leurs habitations dans la matinée, a-t-on précisé.Enfin, la circulation des trains qui avait été interrompue entre Marseille et Toulon a pu être rétablie à vitesse réduite. En revanche, l'autoroute A 50, qui avait également été coupée en raison de l'incendie restait fermée au trafic, a précisé la Préfecture.Ces incendies, auxquels il faut ajouter deux autres survenus lundi dans les environs de Montpellier et de l'étang de Thau (Hérault) ont détruit au total près de 3.000 hectares de végétation.Ce sont les premiers feux d'envergure dans le sud-est depuis celui qui avait détruit 900 hectares dans la nuit du 24 au 25 juillet près de Marseille. et qui était dû à l'incendie volontaire d'un véhicule.En milieu d'après-midi lundi, entre Mèze et Villeveyrac (Hérault), un précédent incendie avait détruit 600 hectares de végétation. Quatre habitations ainsi qu'un entrepôt, une pépinière, un restaurant, une usine de vinification et une dizaine de véhicules avaient été la proie des flammes, selon les pompiers et un élu municipal.Une cinquantaine de personnes avaient dû être évacuées par précaution.Un autre feu s'était déclaré précédemment aux portes de Montpellier, entre Juvignac et Grabbels, avant d'être circonscrit en début de soirée après avoir endommagé trois appartements.Placé en alerte depuis samedi en raison de vents violents, le sud-est devrait connaître une accalmie mardi. Dans l'Hérault, le vent devrait atteindre 30 à 50 km/h, selon Météo France.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.