Inauguration à Paris de l'Institut du cerveau, centre de recherches "sans équivalent au monde"

0 21.11.2011 13:53

L'Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM), inauguré vendredi à Paris, est un centre de recherches "sans équivalent au monde" selon ses créateurs, où les chercheurs bénéficieront d'un contact étroit avec les malades.L'Institut, un édifice complètement vitré, a été construit par l'architecte Jean-Michel Wilmotte dans l'enceinte même du groupe hospitalier Pitié-Salpétrière, le plus grand d'Europe, où passent chaque année des dizaines de milliers de patients de neurologie, de neurochirurgie ou de traumatologie médullaire.C'est là que Jean-Baptiste Charcot a créé la 1ère chaire de neurologie et qu'a eu lieu la 1ère opération du cerveau.L'ICM a été construit à proximité des urgences neurochirurgicales et cérébro-vasculaires, de l'Institut de Myologie et de différents services -psychiatrie, neurologie, neuro-radiologie...- faisant partie du pôle des maladies du système nerveux.Au contact étroit des malades, une situation très particulière dans les centres de recherche de haut niveau, l'Institut se consacrera à toute une gamme de pathologies, de l'Alzheimer aux accidents vasculaires cérébraux et à la schizophrénie, ainsi qu'aux traumatismes du cerveau ou de la moëlle consécutifs à des accidents.L'Institut va réunir sur 22.000 m2 quelque 600 médecins et chercheurs de tous pays, qui travailleront de façon multidisciplinaire dans la recherche fondamentale et clinique. Pas question de rester dans son coin : les recherches des uns serviront aux autres et on travaillera de façon globale. Les sciences humaines ne seront pas absentes.Les équipes feront une large place à la recherche translationnelle, pont entre recherche fondamentale et clinique, qui vise à trouver rapidement des applications médicales à la recherche. Une pépinière d'entreprises est déjà mise en place.Fondation privée reconnue d'intérêt public, l'Institut est soutenu financièrement par de nombreux partenaires institutionnels mais aussi industriels, ce qui lui donne en principe souplesse et réactivité.Un comité scientifique, composé de spécialistes étrangers des neurosciences, recrute les chercheurs qui bénéficieront d'une IRM de 7 teslas (unité de champ magnétique) autoblindée, l'équipement le plus puissant au monde, et de l'important centre de ressources biologiques du CHU.Une plateforme d'explorations fonctionnelles permettra de faire des examens complémentaires chez les malades. Le Centre comprendra 8 lits d'hospitalisation de jour et 6 lits d'hospitalisation de semaine.Yves Agid, professeur de neurologie et de neurosciences, et Olivier Lyon-Caen, professeur de neurologie et chef du Pôle MSN, font partie des membres fondateurs, aux côtés de sommités du sport automobile comme Jean Todt, président de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), Max Mosley, ex-président de la FIA, ou le pilote Michael Schumacher. La famille du cycliste Laurent Fignon, décédé d'un cancer au début du mois, a appelé aux dons en faveur de l'ICM.Tous sont des "copains", dit Gérard Saillant, professeur de chirurgie orthopédique et traumatologique et aujourd'hui président de l'ICM, qui a opéré de nombreux sportifs. La Fédération française de motocyclisme a donné 2000 euros récupérés lors d'une épreuve du championnat du monde de motocross.Le réalisateur Luc Besson, l'ancien ministre socialiste Jean Glavany, Serge Weinberg, président de Sanofi-Aventis, Maurice Lévy, président du directoire de Publicis, sont aussi membres fondateurs.Pas moins de neuf Prix Nobel font partie du Comité d'honneur. Les acteurs Michelle Yeoh et Jean Reno sont parrains de l'Institut.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.