Frédéric Hantz : « Le Mans va monter, mais dans la souffrance »

0 17.11.2011 21:35

Bastia, relégué en National après avoir failli être rétrogradé en CFA, n’a ni végété ni fait les choses à moitié. L’accession est dans la poche à huit étapes de la fin.Frédéric Hantz s’est bien complu à ta tête d’un effectif réduit, mais performant. « On a dû se débrouiller avec les moyens du bord. Mais j’ai pu quand même composer un groupe équilibré et ambitieux. Les gars ont bien adhéré au projet. » A l’image de l’ex-Muciste Jérémy Choplin (passé par Rodez ; 29 matches ; 32 buts) ou du jeune Guinéen Idrissa Sylla (22 matchs ; 3 buts) prêté par LeMans FC.Une montée de plus à l’actif de l’ancien Manceau, qui avait également remis le MUC 72 en L1 avant de le maintenir durant deux saisons.Il a surtout apprécié d’œuvrer avec les mains totalement libres. « Un peu comme quand je suis arrivé au Mans, mais ensuite certains ont un peu empiété sur le terrain de l’entraîneur et ce n’est jamais bon dans le vestiaire. Quand les joueurs ressentent que le coach n’est pas le seul à décider, ça provoque fatalement quelques turbulences. » Ce fut pareil à Sochaux ou au Havre. « Pour aller au bout de ses idées et de son travail, il faut avoir les clés du camion. » L’ancien Ruthénois les gardera pour l’an prochain en terre bastiaise.La greffe a bien pris. « J’ai refusé Nancy, car Bastia c’est une vraie terre de foot. Les gens sont attachants, la vie est agréable et la famille se plaît très bien. Mes fils jouent d’ailleurs au Sporting. » La mission est remplie, alors « Fred » se tourne un peu vers l’extérieur.« La pression est aussi énorme que l’attente »Les occasions de repasser par Le Mans sont infimes. Ce qui ne l’empêche pas de suivre le parcours du Mans. « Il faut absolument évacuer la pression, ne songer qu’au jeu. Ce n’est pas évident car elle est énorme comme l’attente surtout avec l’arrivée du niveau stade. » Seul manque un fauteuil en L1.Un brin d’optimisme en écho. « Je ne suis pas trop inquiet, je connais bien le staff, je garde beaucoup d’estime pour le président. Je suis certain qu’ils vont y arriver. Ce ne sera pas simple, ce sera serré jusqu’au bout. Mais la puissance athlétique est toujours là, elle doit faire la différence. Le seul problème, c’est qu’il n’y a pas assez de monde pour marquer. Helstad est trop seul. Mais ça va passer. » Banco pour un retour gagnant dans l’élite.Et surtout la perspective de s’y installer durablement. « Ce club a tous les atouts pour être un solide acteur de L1 ». Et conclure. « Le Mans va monter, mais dans la souffrance. » Souffrir rimerait bien avec réussir.Hantz Digest :Hantz Frédéric. Né le 30 mai 1966 à Rodez.Joueur. 1982-1987 Rodez AF 61 (D2) ; 1987-1988 Aurillac (CFA), 1988-1989 Clermont Foot (D2 ; 25 matches/2 buts), 1989-1992 FC Istres (D2 ; 91/5). 1992-1993 Metz ! FC Metz (D1 ; 29/0). 1993-1995 OGC Nice (D1 ; 74/5). 1995-1997 Chamois Niortais (D2 ; 28/2). 1997-1998 Rodez AF (D2 ; 22/2)Entraîneur. 1998-2001 Rodez AF 102 matches (35v., 28n., 39d.), 2002-2004 ESA Brive 75 matc. (26v., 21n., 28d.). Déc. 2004-2007 Le Mans UC 108 matc. (42v., 35n., 31d.). 2007- déc. 2007 FC Sochaux 21 mat. (3v., 7n., 11d.). Déc. 2008 - 2009 Le Havre AC 23 mat. (5v., 2n., 16d.). 2010 BastiaBastia Furiani, le 26 avril 2011. Frédéric Hantz salue le peuple corse après l’accession en L2.Christian LOUIS

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.