France/Retraites: Vote au Sénat, incidents dans une raffinerie, lente amélioration sur l'essence

0 21.11.2011 13:35

Une intervention des gendarmes vendredi pour dégager une raffinerie a fait trois blessés légers, sur fond de reprise progressive de l'approvisionnement en carburant à la veille des vacances de la Toussaint et alors que le Sénat votait en début de soirée la réforme des retraites. Peu avant 20H30, par 177 voix pour, 153 contre, le projet de loi de réforme des retraites a achevé son parcours parlementaire de trois semaines au Sénat.La journée avait débuté tôt par des incidents lors du déblocage par les forces de l'ordre de la raffinerie de Grandpuits (Seine-et-Marne).A la veille des départs en vacances de la Toussaint et face à la pénurie de carburant, François Fillon a présidé une nouvelle réunion à Matignon sur ce sujet, annonçant que l'approvisionnement en carburant prendrait plus de temps que prévu. Mardi, il avait avancé un délai de "quatre à cinq jours".Le Premier ministre a expliqué ce retard par "les difficultés rencontrées dans la remise en ordre du système de distribution" du fait des "grèves qui provoquent l'arrêt complet des raffineries et le blocage des terminaux pétroliers de Marseille et du Havre", conduisant à importer du carburant.Le ministre de l'Energie Jean-Louis Borloo a affirmé qu'un rationnement général de l'essence n'était pas d'actualité pour l'instant, à l'exception des départements où des mesures ont déjà été prises.Avec une priorité, l'approvisionnement des stations-service sur les autoroutes.Globalement, a précisé M. Borloo à la mi-journée, trois stations-service sur quatre "fonctionnent sans aucune difficulté ou à peu près aucune" et "un quart sont ponctuellement arrêtées dans la journée". Un peu plus tôt dans la matinée, il avait indiqué qu'entre "20 et 21%" des 12.300 stations-service de France étaient à sec.L'accès à la raffinerie de Grandpuits, qui renferme un dépôt essentiel pour la région parisienne, a été dégagé avant 09H00 par les gendarmes mobiles sur réquisition préfectorale.Trois membres du piquet de grève ont été légèrement blessés dans l'opération, selon la CGT. Le coordinateur CGT du groupe Total, Charles Foulard, a dénoncé une "charge scandaleuse".Auparavant, 200 manifestants qui voulaient bloquer dans la nuit un autre dépôt de Total près de Toulouse avaient été repoussés à coup de gaz lacrymogènes, selon la CGT.En fin de journée, les salariés de la raffinerie Total de Feyzin (Rhône), ont reconduit leur grève lancée le 13 octobre "sans date butoir".La France dispose toujours de 90 jours de consommation dans ses stocks stratégiques de pétrole, selon le Comité français des stocks stratégiques pétroliers (CFSSP).Côté ferroviaire, la SNCF a prévu pour ce week-end de départ en vacances au moins 8 TGV sur 10, mais les réseaux TER, Transilien et Corail seront toujours perturbés à raison d'environ un train sur deux.Au plan politique, après le vote du Sénat, les deux assemblées auront à trouver lundi un compromis en Commission mixte paritaire pour une adoption définitive en milieu de semaine prochaine, mercredi 27 octobre. Le Conseil constitutionnel devrait être saisi, avant une promulgation de la loi.Les syndicats, relayés par les manifestations quotidiennes des jeunes, ont appelé à deux nouvelles journées de mobilisation, les 28 octobre et 6 novembre. En attendant, blocages et manifestations se poursuivent.L'UNEF a appelé les jeunes et les étudiants à une journée d'"actions partout en France" mardi prochain, avec rassemblements et sit-in pour montrer que la contestation se poursuit pendant les vacances.Des barrages ont aussi perturbé dans la matinée certains accès des grandes villes de l'Ouest: Brest, Nantes, Le Havre, Lorient....A Lyon, un important dispositif policier, avec CRS et canons à eau, est resté déployé dans le centre, bloqué la veille en raison de la présence de casseurs.266 personnes ont été interpellées jeudi en marge des manifestations, portant à 2.257 le nombre d'interpellations, dont 1.677 gardes à vue, depuis le 12 octobre, selon l'Intérieur. 72 policiers ont été blessés.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.