Foot: Ronaldo arrête une carrière riche en trophées et blessures

0 21.11.2011 13:52

Ronaldo, double champion du monde avec le Brésil (1994 et 2002) et double Ballon d'Or (1997 et 2002), a mis lundi un terme à sa phénoménale carrière à l'âge de 34 ans en raison de problèmes physiques, et a révélé qu'il souffrait depuis des années d'hypothyroïdie. "Je mets fin à ma carrière de joueur professionnel", a déclaré "O Fenomeno", lors d'une conférence de presse au siège de son dernier club, les Corinthians de Sao Paulo."Jeudi, quand j'ai pris ma décision, j'avais l'impression d'être dans une unité de soins intensifs, en phase terminale. Cette annonce est comme ma première mort. C'est très dur d'abandonner quelque chose qui t'a rendu aussi heureux", a-t-il ajouté, entouré de ses fils Ronald (10 ans) et Alex (5 ans, qu'il vient de reconnaître en décembre après un test ADN)."Ces deux dernières années, j'ai eu une longue série de blessures (...) Ces douleurs m'ont poussé à anticiper la fin de ma carrière", a-t-il précisé, au bord des larmes.Le meilleur buteur de l'histoire de la Coupe du monde (15 buts en trois éditions), opéré trois fois aux genoux (1999, 2000, 2008), a accumulé ces derniers mois les pépins à un mollet, au pubis ou aux adducteurs.L'ancien joueur de l'AC Milan a aussi annoncé qu'il souffrait depuis des années d'une faiblesse de la thyroïde, qui provoque un ralentissement global des fonctions de l'organisme, entraînant notamment prise de poids et fatigue."Il y a quatre ans à Milan, j'ai découvert que je souffrais d'un problème, l'hypothyroïdie (...) Beaucoup doivent regretter aujourd'hui d'avoir fait des blagues sur mon poids", a ajouté Ronaldo, surnommé "el gordo" (le gros) à la fin de son séjour au Real Madrid (2002-2007).Sa carrière est étroitement liée à la Coupe du monde. Retenu sans jouer pour le Mondial-1994 remporté par la Seleçao, il souffre de convulsions juste avant la finale du Mondial-1998 et passe à côté de son match contre la France (0-3). Il prendra une revanche éclatante en offrant un cinquième titre mondial au Brésil en 2002, en inscrivant huit buts, dont deux en finale, après une absence de près de deux ans en raison de ses deux premières opérations au genou droit."Mon titre le plus important", a déclaré lundi l'attaquant aux 62 buts en 97 sélections.Sa carrière internationale s'arrêtera au Mondial suivant, après l'échec en quart de finale contre la France (0-1).En club, après des débuts fracassants au Cruzeiro Belo Horizonte (58 buts en 60 matches), il a sillonné l'Europe: PSV Eindhoven (1994-1996), FC Barcelone (1996-1997), Inter Milan (1997-2002), Real Madrid (2002-2007) et AC Milan (2007-2008).Il a remporté notamment une Coupe des Coupes (1997), une Coupe de l'UEFA (1998) et deux titres de champion d'Espagne (2003, 2007), ainsi que trois titres de joueur Fifa (Fédération internationale de football) de l'année en 1996, 1997 et 2002, mais n'a jamais gagné la Ligue des champions.Après une troisième opération à un genou, il a rejoint les Corinthians fin 2008, remportant l'année suivante la Coupe du Brésil et le championnat de Sao Paulo."Il va devenir une légende", a jugé son entraîneur de l'époque Mano Menezes, aujourd'hui sélectionneur du Brésil."Il fait partie des cinq meilleurs de tous les temps," a abondé Carlos Alberto Parreira, premier sélectionneur à avoir convoqué Ronaldo en équipe du Brésil en 1994, au micro de la chaîne Globo News.En plus de ses deux fils, Ronaldo a deux filles, Maria Sofia, 2 ans et Maria Alice, 9 mois.Il a prévu de devenir l'ambassadeur mondial des Corinthians et a même annoncé l'an dernier son intention de prendre un jour la présidence du club.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.