Foot: la blessure de Mexès, coup dur pour la défense des Bleus!

0 18.11.2011 09:44

La blessure de Philippe Mexès - rupture du ligament croisé du genou gauche - est un coup dur pour le joueur, la Roma, mais surtout pour l'équipe de France qui avait enfin trouvé une assise défensive avec lui après les errements de la fin de l'ère Domenech dans ce secteur.La mauvaise nouvelle est tombée par un communiqué de la Roma lundi. Il faut généralement tabler sur plus ou moins six mois pour revoir un joueur après une telle blessure. La chaîne Sky Sport affirme que le joueur doit être opéré dès mardi.Mexès s'était mal réceptionné sur un corner dimanche soir contre la Juve avant la mi-temps. Il avait quitté le terrain sur la voiturette du club avant de revenir en début de seconde période, ne tenant que quatre minutes avant de sortir définitivement en boitant à la 50e minute.Dans le pire des cas, Mexès ne pourrait revenir en Bleu que pour la fin de la campagne des qualifications de l'Euro-2012, en septembre ou en octobre.Voilà en tout cas une belle migraine pour Laurent Blanc, sélectionneur des Bleus qui se réjouissait encore mardi dernier, après l'amical France-Croatie (0-0), que sa "charnière centrale fonctionne de mieux en mieux". Et l'ancien défenseur central d'ajouter: "Quand on est en construction, le secteur défensif est important".Blanc avait aligné neuf fois la même charnière centrale Mexès-Rami pour ses neufs premiers matches à la tête des Bleus. Cette confiance renouvelée avait payé: la France n'avait pas encaissé un seul but lors de ses trois dernières sorties.Et Mexès, 29 ans, 22 sélections, atteignait une sorte de plénitude: impérial face au Brésil (1-0 en amical le 9 février), il avait littéralement +mangé+ Pato. Puis le 25 mars, lors de la victoire au Luxembourg (2-0) en éliminatoires de l'Euro-2012, il avait enfin marqué en Bleu."Un nouveau livre s'ouvre, savourait alors l'ancien défenseur d'Auxerre. J'ai passé beaucoup d'étapes, avec beaucoup de sélectionneurs, des mentalités et des groupes différents. C'est plus facile quand on a la confiance du sélectionneur".Quelles sont les solutions en défense centrale pour Laurent Blanc pour la reprise des éliminatoires en juin suivie d'un stage dans les pays de l'Est?Si on se penche sur la dernière liste, il n'y a que deux défenseurs centraux de métier, le jeune Mamadou Sakho (Paris SG), 21 ans, 2 sélections en A, et le nouveau venu Laurent Koscielny (Arsenal), 25 ans, aucune sélection: soit 2 sélections à eux deux...Blanc peut-il faire reculer un milieu défensif ? On pense évidemment à Alou Diarra (32 sélections), son capitaine en puissance. Mais voilà qui ne favorisera guère les repères et laissera orphelin un Adil Rami qui s'entendait comme larron en foire avec Mexès.La blessure ne fait pas non plus les affaires de la Roma. Le Français faisait une grosse saison. Parti numéro trois en défense centrale derrière Juan et Nicolas Burdisso, le natif de Toulouse était devenu un titulaire indéboulonnable, aussi bien sous Claudio Ranieri que sous Vincenzo Montella.Le seul nuage dans son horizon s'était résumé cette saison à deux suspensions, deux fois contre Brescia en phase aller et retour.Romain depuis 2004, Mexès est un des plus anciens au club après Daniele De Rossi et Francesco Totti, et est numéro trois dans la hiérarchie des capitaines.Cette blessure survient alors qu'il arrivait en fin de contrat et s'apprêtait, selon la presse italienne, à quitter le club en fin de saison, libre, peut-être vers l'AC Milan.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.