Festival d’accordéon à Mulsanne ce dimanche : Pollux tire à « bals » réels

0 21.11.2011 09:28

Ce dimanche, Mulsanne accueille le 27e Festival national d’accordéon. Un grand moment que l’on doit à la persévérance de Pollux, son créateur.Daniel Pichon, alias Pollux, peut être fier de sa paternité. Créé en 1984, avec André Renard et quelques autres copains de son époque radio (FM104), le premier festival d’accordéon de la Sarthe prenait son envol à Mulsanne pour, rapidement, s’affranchir, gagner en maturité et exporter son label, devenu « National » et marque déposée, au-delà des frontières du département. Le concept a essaimé et, outre Mulsanne, désormais le plus ancien de France, Pollux veille désormais au grain et à l’organisation de plusieurs festivals et leurs déclinaisons au Mans, à Montfort-le-Gesnois, Termignon-la-Vanoise (Savoie), Usson-en-Forez (Loire) ou encore Rodez (Luc-la-Primaube, Aveyron).Véritable star dans la vanoise, mais tout aussi célèbre dans la Sarthe, Pollux salue au passage, ses fidèles, son public : « J’ai une clientèle de qualité, de vrais connaisseurs qui aiment et partagent comme moi la culture et les richesses multiples de l’accordéon, musette, diatonique, jazz, classique ou swing manouche… Je ne suis pas un marchand, je peux donc innover. Si j’étais riche, je ne serais plus dans mon élément. »Pas de populisme chez ce solide et festif gaillard de 64 ans, grand inventeur et organisateur devant l’éternel : « Mais du populaire de qualité ! Ce que je veux, c’est donner du bonheur aux gens, c’est la finalité. Et j’ai toujours la gnaque pour ça ! »Notre public, il a écouté les Stones et Claude François !Pollux, qui avoue sa propre culture « entre Motörhead et Wagner ! » œuvre en confiance avec ses amis dirigeants et délégués des festivals, mais sélectionne d’une oreille acérée les artistes qu’il programme. « Je n’ai pas de vision amicale. Je juge sur le tas et souvent, je suis en avance, parfois même trop ! » raconte-t-il, avec une modestie rieuse. Les jeunes accordéonistes, souvent révélés par Pollux et programmés ensuite dans les festivals nationaux, ne le contrediront pas.Aujourd’hui, quelle clientèle pour le festival ? « On est en plein papy-boom ! Notre public, il a écouté les Stones, ou Claude François dans les années 70. Mais là, et sans tirer sur l’esprit « balluche », il trouve plaisir à notre programmation musicale. » Ultime fierté : « On m’a souvent dit que j’étais un plouc ! Peut-être est-ce pour cela d’ailleurs que la région m’a lâché financièrement ! En tout cas, ce dont je suis le plus fier, c’est que, grâce à nous, les accordéonistes n’ont plus honte de jouer de l’accordéon… »Patrick HOFT27e festival d’accordéon de la Sarthe ce dimanche à Mulsanne. Des accordéonistes confirmés seront au rendez-vous, et des musiciens de moins de 25 ans en lice pour le « titre révélation 2011 ». Un spectacle-dansant sera animé par le grand orchestre « Nuit de folie » dirigé par Stéphane Jouet. De midi jusqu’à 19 h 30, salle Edith-Piaf. Entrées 15 à 18 €, repas 13 €.Contact : 02-43-77-08-26.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.