EXCLUSIF AFP - Triple homicide dans un restaurant parisien, l'auteur se rend

0 21.11.2011 13:34

Un sexagénaire s'est rendu jeudi à la police s'accusant d'un triple homicide et trois corps ont été retrouvés peu après dans un restaurant japonais du IXe arrondissement à Paris, a-t-on appris de sources policières.Selon les tout premiers éléments de l'enquête, l'homme, né en Chine en 1951, a indiqué avoir agi pour se venger d'un racket dont il aurait été la victime, a précisé l'une des sources sans exclure d'autres hypothèses.Il a été placé en garde à vue, selon les sources, et la police judiciaire a été saisie de l'enquête.Peu avant 22h00, plusieurs effectifs de police étaient sur les lieux du drame afin de relever des indices et entendre les témoins pour "démêler les fils d'une affaire aux contours encore très flous", ont aussi précisé ces sources.Un périmètre de sécurité a été mis en place par les forces de l'ordre, pour éloigner de la scène du crime une vingtaine de badauds qui se sont spontanément attroupés, a constaté un journaliste de l'AFP sur place.De l'extérieur du restaurant, entouré de sex shops, on pouvait voir travailler les membres de la police scientifique en combinaison blanche, équipés de bonnet et de chaussons."J'ai tué trois personnes cet après-midi" : l'homme, -- dont l'âge, la nationalité exacte et l'identité n'ont pas été précisés --, s'est présenté vers 20h30 au commissariat du XVIIIe arrondissement de la capitale s'accusant de façon apparemment lapidaire mais "précise" d'un triple homicide perpétré, selon lui, dans ce restaurant à l'enseigne Yamoto, situé au 49 boulevard de Clichy (IXe).C'est lui qui a indiqué à la police l'adresse, située à quelque cent cinquante mètres du Moulin Rouge, selon ces sources.Les policiers se sont aussitôt rendus sur les lieux où ils ont découvert les corps de deux hommes et une femme qui auraient été tués, selon les premières investigations, à coups de couteau.L'une des victimes a été égorgée, ont encore précisé les sources policières, toujours selon les premiers éléments d'enquête, l'une de ces sources policières évoquant une "décapitation".De source proche de l'enquête, les trois victimes, plus jeunes que l'auteur présumé des faits, seraient des employés du restaurant.Selon une de ces sources policières, un fusil AK-47 et son chargeur aurait été retrouvé près des corps mais on ignorait s'il avait, ou non, été utilisé.Le triple homicide aurait été perpétré dans l'après-midi jeudi, entre 15h00 et 16h00, a encore indiqué la même source.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.