Euroligue : trois bonnes raisons de jouer sérieusement ce match

0 21.11.2011 13:39

1 Affiner les principes de jeu mis en placeA défaut de croire véritablement à une qualification rendue inaccessible, les Manceaux doivent profiter de ce rendez-vous continental pour affûter un peu plus leur collectif, les automatismes et tous les principes de jeu travaillés depuis le début de la préparation d’avant-saison. « On doit retrouver ce qu’on a bossé depuis un mois. On a des choses à rectifier dans notre mise en place tactique. On a vu mardi que Khimki avait réussi à nous sortir des règles qu’on s’était imposées. On n’est pas encore dans une cohérence complète » affirme JD Jackson.Les Sarthois ont notamment connu une efficacité criante aux shoots (18/43 à 2 pts, 2/11 à 3 points) cette semaine face aux Moscovites. Des stats offensives à améliorer même si le coach manceau ne s’inquiète pas outre mesure de ce manque de réalisme. « Ce sont surtout les occasions de trouver de bonnes positions de tirs qui nous ont manqué, plus que de l’adresse. On possède des shooters de qualité dans cette équipe. Mais l’écart avec Moscou a été manifeste aussi parce qu’ils possèdent des joueurs capables de scorer dans toutes les positions. » En premier lieu les Américains Kelati et Langfort, auteurs de 19 points chacun.2 Montrer sa valeur sur 40 minutesMardi, les Tangos ont tenu la cadence durant une mi-temps, avant de s’écrouler après la pause (8 points marqués seulement lors du 3e quart-temps). Ils chercheront ce soir à gagner en constance et à rester organisés durant tout le match. « On doit rester dans le rythme pendant 40 minutes. C’est un vrai challenge face à un adversaire qui a clairement le niveau top 16 d’Euroligue. Si on ne s’était pas autant dispersé en 2e mi-temps, on aurait pu finir à -10 au moins. On aurait plus de raisons d’y croire aujourd’hui mais maintenant, l’important de jouer ce match retour sans complexe. »3 Attaquer le championnat dans de bonnes dispositionsEnfin, à quelques jours de l’ouverture du championnat (mardi à domicile face au Havre à 20 h), une correction en terre moscovite ne placerait pas les Manceaux dans les conditions idéales pour attaquer la Pro A. D’autant que « Tous ces tours d’Euroligue entrent de toute façon, dans notre préparation pour le championnat. Du moment qu’il n’y a pas trop de casse et de fatigue… Il y a un compromis à trouver entre jouer sans envie, n’importe comment et y mettre énormément d’agressivité. » Mais comment faire bonne figure face à une opposition de ce niveau, sans y laisser de trop de plumes ?Alexis BABIN, envoyé spécial à Moscou

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.