Eurocup : trois raisons de jouer ce match pour le MSB

0 21.11.2011 09:30

Le MSB a un rôle d’arbitreSi le MSB avait été encore en course pour les quarts, il aurait apprécié qu’une équipe éventuellement éliminée joue le jeu à fond pour ne pas fausser les cartes. Le Budivenik Kiev doit y penser. Car s’il ne s’impose pas en Allemagne, il devra compter sur un succès sarthois à l’Aris pour passer. « Je ne pense pas que Kiev compte sur nous vraiment, tempère JD Jackson. S’ils gagnent, ils passent. Nous, on va devoir contenir une équipe de l’Aris qui doit gagner pour garder espoir, portée par un public très chaud. En terme de motivation, on est à l’opposé. Mais si ça se passe bien, que le match se présente à nous, on le prendra sans hésiter. »Les rotations doivent en profiter« On est obligé de jouer ce match, autant s’en servir pour garder les gars dans le rythme et c’est toujours mieux que de faire un entraînement. » JD Jackson ne le cache pas pour autant, il va largement gérer les temps de jeu ce soir. Qui plus est avec les absences d’Acker et Koffi. « Certains joueurs vont moins jouer que d’habitude, on ne peut pas se griller sur une rencontre comme celle-là. Peut-être Diot, Kakiouzis, Dewar, sur qui on a pas mal tiré. JP (Batista) aussi même s’il a besoin de reprendre confiance. Les deux jeunes vont amener des minutes et Bowman jouera lui aussi beaucoup plus. C’est important que ces joueurs saisissent ce match pour trouver leur vrai rôle. » Qui plus est si les soucis physiques se poursuivent (lire ci-dessous), les joueurs de banc devront avoir l’impact nécessaire dans les semaines à venir.Garder la dynamique et préparer CholetVictorieux sur le fil du Paris-Levallois (73-71), le MSB serait bien inspiré de garder cette note positive. Une victoire ou une « bonne » défaite lui permettrait d’aborder le derby à Cholet de la meilleure des façons. Prendre une rouste ne serait pas une idée reluisante. « Cholet et l’Aris sont deux équipes très différentes mais on va déjà essayer de mettre en place des choses, notamment en attaque, pour le match de samedi. En fait, on a plus travaillé par rapport à nous-mêmes qu’aux qualités de l’adversaire. »De notre envoyé spécial à Salonique, Raphaël CAILLAUDLES EQUIPESCe soir, 20 heures, Palais des Sports de SaloniqueAris Salonique5 majeur : 4. Brown (USA, 1m88) ; 11. Charalampidis (GRE, 1m89) ; 24. Tucker (USA, 1m98) ; 7. Tapoutos (GRE, 2m01) ; 19. Thomas (USA, 2m06). Banc : 9. Tsairelis (GRE, 2m06) ; 10. Hatzivrettas (GRE, 1m95) ; 12. Skordilis (GRE, 2m07) ; 12. Koumpouras (GRE, 1m87) ; 14. Borovnjak (SRB, 2m09) ; 15. Chrysikopoulos (GRE, 2m03) ; 16. Sloukas (GRE, 1m90). Coach : S. SuboticMSB5 majeur : 6. Diot (FRA, 1m92) ; 10. Dewar (USA, 1m96) ; 5. C. Kahudi (FRA, 1m96) ; 20. Kakiouzis (GRE, 2m07) ; 13. Batista (BRA, 2m06). Banc : 8. Bowman (USA, 2m06) ; 11. Pellin (FRA, 1m70) ; 12. Rupert (FRA, 2m) ; 15. H. Kahudi (FRA, 1m94) ; 16. Mendy (FRA, 2m). Coach : JD JacksonArbitresMM. Ziemblicki, Conde et Mattioli

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.