Eurocup : bien finir le travail en Allemagne pour le MSB

0 18.11.2011 09:43

Alors que la neige a recommencé à paralyser la France, le MSB est retombé en hibernation samedi dernier sur le front de la Pro A. Dans le climat non moins accueillant du nord de l’Allemagne, le club sarthois retrouve toutefois une compétition qui lui sied mieux en ce début de saison. Ce soir, à Oldenburg, il peut y décrocher un billet pour le Last 16 d’Eurocup qui débutera mi-janvier. Mais les Manceaux auront-ils la tête à ça après la déconvenue de Vichy… et si près des vacances ? « Oui », assure Thierry Rupert. « On a tous envie de se qualifier.Cette Eurocup reste un objectif important et on est tous motivés pour faire mieux que l’an passé où on avait chuté de peu dans la 2e phase. Et puis il ne faut pas penser au calendrier surchargé. Au contraire, on est le genre d’équipe qui a besoin d’enchaîner les matches pour trouver son rythme. »Si la tête est prête pour ce rendez-vous où, a priori, Le Mans ne risque pas grand-chose (lire ci-dessous), le jeu suivra-t-il sur le parquet ? « C’est vrai que la défaite à Vichy fait vraiment mal, continue le « vétéran » du groupe. On commençait à revoir des bonnes choses, à trouver une dynamique à l’image d’Alex (Acker), j’ai encore du mal à comprendre qu’on soit retombé comme ça. On avait pas trop mal débuté le match et, sans leur faire injure, on était au-dessus. Du coup, on a eu un relâchement coupable et ils en ont profité pour prendre feu. A la fin, on retombe dans nos travers de fébrilité. »« Gagner avec manière »Justement, ce soir, contre une équipe d’Oldenburg d’ores et déjà éliminée et balayée à l’aller (+24 : 84-60), le MSB ne devra pas tomber dans le panneau. Il doit bien un rachat autant dans le résultat que dans la manière. « Se qualifier serait une bonne note, estime Thierry Rupert.Après, il ne faut pas regarder le point-average, ne pas compter sur le résultat de l’autre rencontre. On doit gagner en faisant un bon match. C’est danscet état d’esprit qu’on doit entrer sur le terrain. Car il ne faut pas se leurrer, en face, Oldenburg ne voudra pas être ridicule devant son public. Si on n’est pas sérieux, ça peut faire mal. » Une fin heureuse qui permettrait au MSB de partir en vacances l’esprit un peu moins tracassé avant un mois de janvier qui vaudra cher pour la suite de la saison.Un peu galèreLe déplacement du MSB à Oldenburg n’a pas été simple. Partis par le train du Mans avec une heure de retard, les Manceaux ont dû attendre encore une bonne heure dans l’aérogare Charles de Gaulle, que leur vol soit programmé (21 h 30 au lieu de 19 h 40). Du coup, l’arrivée à Brême et la prise de chambre à Oldenburg se sont faites tard dans la soirée.Eurocup : Oldenburg – MSB (ce soir, 20 heures)Raphaël CAILLAUD

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.