Eurocoupe : le MSB s'offre un déclic pour une claque

0 21.11.2011 10:31

Rien ne vaut une victoire XXL version cavalier seul pour vous remettre en selle. Ce devrait être chose faite pour le MSB qui n’a jamais été mis en danger par un Oldenburg dominé de la tête et des épaules dans tous les secteurs. 84-60 au score, 36-23 au rebond, 57 % contre 44 en adresse. Les Germaniques, rapidement distancés, n’étaient pas de taille à rivaliser Le ton était vite donné. Quatre rebonds offensifs pour se mettre en appétit et un 6-0 à l’appui ça vous aiguise la faim. Le MSB croquait à pleines dents dans un rival allemand largement largué dans la raquette (15-7 en dix minutes, 23-12 en vingt). En attaque, ce n’était pas plus fringuant (29 % pour un 2 d’évaluation collective dans le 1er 1/4 temps).Le match en mainsLes locaux prenaient le match en mains et ils viraient avec une avance confortable à mi-parcours (41-34). Un homme ressortait aussi la tête de l’eau : Acker (16 points à 55 %, 6 rebonds) pesait sur la défense adverse. Les Sarthois étaient dans le bon timing. Koffi (6 pts, 9 rbds au total pour ses 27 ans), Coville (8 pts, 6 rbds) ou Batista (9 pts, ; 4 rbds) attaquaient bien la peinture. Ces vingt premières minutes annonçaient le réveil espéré.L’avance de vingt longueurs ne tardait pas avec Acker (48-38, 22e), Batista (52-32 ;) ou trois lancers à suivre de Diot impérial dans cet exercice (56-57). Dewar (11 pts ; 100 % à 2 pts, 50 à 3 pts) creusait le fossé avec cinq points de suite (67-44 ; 30e mn). Seul Lukauskis (10 pts ; 50 % à 3 pts) ou Campbell (10 pts) surnageaient quelque peu dans la tourmente.Rupert pour le + 30Mais le score ne cessait de s’alourdir avec un panier primé de Pellin (72-44 ; 32e). Rupert déployait ses longs bras pour le passage à + 30 (76-46 ; 35e).Il suffisait de parachever le travail sans se désunir (84-60) sur un dernier lancer d’Acker. Un symbole (21 points ; 7 rebonds). Les visiteurs, loin de justifier leur carte de visite, n’avaient jamais existé face au sérieux du MSB.Ce dernier s’était bien ressourcé à la… source de l’Europe. ça fera forcément du bien dans les têtes en vue des futures échéances. Maintenant, il faudra confirmer en Pro A contre Nancy (vainqueur de deux points à Mons 78-76 en Eurochallenge) vendredi à Antarès (20 h 30). Un déclic… pour une claque à pérenniser.Christian LOUISLe Mans : 84Oldenburg : 60Voir la galerie photos du match

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.