Eurocoupe : le MSB guette l’éclaircie

0 21.11.2011 09:29

Attention malgré tout, Oldenburg n’est pas à mésestimer sans être de la taille d’un Kazan ultra-dominateur lors de l’ouverture européenne en Allemagne. JD Jackson retient aussi la faculté d’utiliser un maximum de jours étrangers. « On ne part pas sur les mêmes bases. Les équipes ne sont pas complétées par des espoirs allemands. Ça changera dans deux ans : seulement deux joueurs non européens seront autorisés. En attendant, Oldenburg, comme tous ses homologues, possède dix vrais acteurs ». La clé du match concernerait donc bien le banc.Mais le coach local admet aussi que cet adversaire est d’un calibre sensiblement égal. « Peut-être un peu plus fort que Banvit. Il est dans les cordes de notre équipe… À condition qu’elle montre son vrai visage ». Certaines lacunes ont été corrigées. « On a rectifié le rebond offensif, on ne jette pus la balle, on arrive à marquer des petits paniers sous le cercle ». Une remise à niveau qui ne se traduit pas encore dans les résultats.« Mettre un panier sur deux, pas un sur trois »Le marasme actuel est bien issu de cette adresse déficiente. « Il faut mettre un panier sur deux, pas un sur trois. Le grand souci de ces trois derniers revers. À Banvit, on était dans le coup à quatre longueurs. Contre Cholet ou à Limoges, on arrache la prolongation. Mais on n’arrive pas à faire la décision ». La malchance s’en mêle parfois comme cette balle qui touche le pied de Diot et, au lieu de mener de six points dans le temps additionnel, Biggs balance un shoot improbable ramène les Limousins à une petite longueur.L’espoir de succès se transforme alors en cruelle désillusion. Pourtant, certains signes ne trompent pas. « Tout le monde est très sérieux, impeccable dans son investissement et son engagement lors des séances de préparation. Tous les ingrédients sont réunis ». Sauf que dans les périodes favorables, les Sarthois se crispent et oublient de mettre les dix-quinze points, qui les mettraient à l’abri. Ce qu’ils avaient su faire à Pau ou Strasbourg. Voire aussi devant l’Alba Berlin lors des éliminatoires d’Euroligue.L’urgence réclame donc de regagner au plus vite pour libérer les esprits. « On a aussi à cœur de montrer aux fidèles que la solidarité est une valeur intacte dans le groupe ». Le MSB guette vraiment l’éclaircie. Le Mans - Oldenburg (Antarès 20 h 30)Christian LOUIS

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.