Eurocoupe : le MSB échoue au port

0 21.11.2011 10:37

Sans abdiquer, les Manceaux sont revenus dans la partie. Ils étaient largués de douze longueurs dans le dernier quart-temps. Mais dans le sillage de JP Batista (20 points, dix rebonds soit le double-double au final malgré ses quatre fautes), ils sont revenus à quatre points à 1’42. Ce retour était endigué à cause notamment d’une balle perdue par Acker (pourtant enfin réveillé) oubliant les consignes du coach. Ça lui reviendra aux oreilles.Le meneur de Banvit Ermis, royal dans les passes (9) mais gardant la finition pour le dessert, parachevait l’ouvrage sur un superbe shoot à trois points et deux lancers (78-70). Il imitait son coéquipier Akpinar tardant aussi à trouver l’ouverture. Mais ses deux tirs bonifiés fouettant le cercle firent très mal dans la progression au score.Un bon départ ne signifie pas forcément une assurance tout risque : les Sarthois l’avaient réussi avec Rupert (pas au mieux) relayé par Coville (trop vite sanctionné) à la place de Koffi. Ils démarraient bien sous l’impulsion de Diot (5 pts) ou Dewar (4-12 ; 4e mn). Mais cette embellie était vite réprimée par un 10-0 des Turcs revenant ainsi à 16-16 au terme fdu 1er 1/4 temps. L’immense Golubovic (6 points ; 4 rebonds) était entré en action, alors que le jeune Davis avait aussi assuré le score.Sur leur lancée, ils tentaient l’échappée belle (+8 ; 32-24 ; 16e). Williams (6 pts) trouvait le chemin, du panier. Et Heureusement Kahudi (promu en n°4) sortait l’artillerie à trois points (3/3 avant la pause). Il permettait au MSB de rester dans le match malgré un handicap de sept longueurs à mi-parcours (37-30). Dans ce concours à longue distance, personne n’était dans un grand soir (1/9 à 11 % pour Banvit contre 5/13 à 38 %), Gros souci au rebondL’absence de Koffi n’y était, bien sûr, pas étrangère sans tout expliquer : le rebond (surtout offensif) était aussi déficitaire (25-31). Il serait un boulet constamment traîné (45-32 au final). Une mauvaise impression même si la casse était limitée avec un 3 points de Acker sinon toujours aussi transparent (1 lancer auparavant).Durant tout le second acte, les locaux feraient la course en tête. L’adresse de Davis était bien relayée par Simmons (13 pts après la pause). il était un des, lui qui avait manqué les deux matches d’Euroligue. Et toujours autour de l’immense Golobovic (presque double-double 14 pts, 9 rebonds), Banvit semblaient se détacher irrémédiablement avec l’apport des jeunes dont Pacun dans la raquette (9 pts).56-49 rien n’était perdu au début de l’ultime reprise malgré un rapide + 12 (61-49). On sait ce qu’il adviendrait du final. Le MSB échouait au port sur les bords de la mer Marmara. Sans sombrer.De notre envoyé spécial Christian LOUIS

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.