Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Euro 2016 Le billet de notre envoyé spécial : Jour 13 - Son et lumière

0 22.06.2016 19:52
La marée verte nord-irlandaise enflamme les stades.

La marée verte nord-irlandaise enflamme les stades.

Les matchs de phase finale n’ont pas d’équivalent. Les ambiances autour des stades, aux terrasses des troquets parisiens et provinciaux, par exemple.

Et dans les stades, c’est encore mieux. Il y a des couleurs, du bruit et des mouvements. Là, les Bleus ont de la concurrence.

Les Turcs et leur fureur stridente. Les Albanais et leur fierté enjouée. Les Suisses et leurs costards cravates rouges, au son des cloches des alpages. Et les Irlandais, toujours eux.

Hier au Parc des Princes, face aux Allemands, les Nord-Irlandais ont donné la même leçon en tribune que celle reçue par leurs joueurs face à la Mannschaft sur le terrain.

La performance est frissonnante : de la variété, de la constance dans les chants, de la créativité, et le mouvement perpétuel. Ça chante, ça danse, ça rigole. Le spectacle était dans les tribunes, et la défaite 1-0 n’y a rien changé. En sortant du stade, toujours les troquets bondés, et des rires entre maillots blancs et maillots verts. Comme les premiers, les seconds sont qualifiés pour les 8e de finale, peut-être contre la France. C’est une bonne nouvelle pour le spectacle, en tribune. Là, les Bleus ne seraient pas favoris.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.