Enlèvement de Natascha Kampusch : le ravisseur aurait eu des complices

0 21.11.2011 13:34

Le compte-rendu de la première audition de Natascha Kampusch, dont de larges extraits sont consultables mercredi sur internet, suggère l'implication de plusieurs complices dans son enlèvement en 1998 à Vienne, ce qu'elle-même et les autorités ont toujours nié.Dans un premier entretien avec les enquêteurs le 24 août 2006, au lendemain de son évasion, Natascha Kampusch décrit comment, immédiatement après avoir été forcée à monter dans le véhicule de son ravisseur Wolfgang Priklopil le 2 mars 1998, elle a "eu l'impression que nous tournions en rond" longuement non loin du lieu du rapt."Pendant le trajet, il dit qu'il attendait un appel sur son téléphone de voiture. L'appel ne vint pas", raconte la jeune femme d'après ce document, mis en ligne par le député écologiste Peter Pilz et jamais consulté, selon lui, par les différentes commissions d'enquête autrichiennes s'étant penchées sur le sujet.Plus tard, Wolfgang Priklopil révèle à Natascha Kampusch "qu'il allait me remettre à d'autres personnes. Elles me relâcheraient quand mes parents auront payé la rançon".Le ravisseur, qui s'est suicidé le soir de la fuite de Natascha Kampusch en 2006, a alors conduit la fillette de dix ans "dans une forêt". "Il éteignit le moteur, ouvrit la porte coulissante et me sortit du véhicule (...). Il se mit à tourner en rond nerveusement et en ayant l'air de réfléchir intensivement. Puis il me dit tout d'un coup qu'il va m'emmener autre part puisque les autres ne sont pas venus", poursuit Natascha Kampusch dans le compte-rendu.Le ravisseur l'a ensuite conduite, une couverture sur la tête, dans la cave d'une maison où elle sera enfermée partiellement jusqu'en 2006.Sur son site, Peter Pilz déplore le manque de curiosité des enquêteurs sur les possibles complices. S'appuyant sur une documentation fournie, il montre comment les autorités ont étouffé en 2006 les pannes de l'enquête à quelques semaines d'élections législatives.Le procès, s'ouvrant le 31 août prochain du meilleur ami du ravisseur, Ernst H., qui a toujours nié avoir eu connaissance de l'enlèvement, et la publication le 8 septembre de l'autobiographie de Natascha Kampusch permettront peut-être d'étayer cette thèse.

  1. Le témoignage de Nastascha Kampusch en ligne sur le site d'un député écologiste

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.