EN DIRECT: Libye, la coalition ouvre le feu, Kadhafi menaçant

0 21.11.2011 09:55

LE POINT DE LA SITUATION A 00H30.La coalition internationale a ouvert le feu samedi sur la Libye pour tenter d'obtenir le départ du colonel Kadhafi et de "libérer" son peuple, en application de la résolution votée dans la nuit de jeudi à vendredi à l'ONU.L'aviation française a frappé la première, suivie par les forces américaines et britanniques qui ont bombardé des positions pro-Kadhafi depuis la terre et la mer. Premier bilan de l'opération, baptisée "Aube d'une odyssée" par les Américains: des chars des forces pro-Kadhafi détruits, des systèmes de défense antiaérienne et des noeuds de communication stratégiques touchés.Tripoli fait état de "nombreuses victimes" et affirme que des cibles civiles ont été touchées par les forces de la coalition. Dans un message vocal, le colonel Kadhafi a menacé d'attaquer des objectifs "civils et militaires" en Méditerranée en guise de représailles. Le régime qualifie de "nulle" la résolution 1973 de l'ONU le concernant. FIN DE NOTRE DIRECT.00H27 - LE RÉGIME LIBYEN CONSIDÈRE NULLE LA RÉSOLUTION DES NATIONS UNIES APRÈS LES RAIDS OCCIDENTAUX. La résolution imposait une zone d'exclusion aérienne mais Tripoli affirme ce soir son "droit" à utiliser de nouveau de son aviation.00H05 - Tripoli en appelle à l'ONU - La Libye demande une réunion urgente du Conseil de sécurité de l'ONU après le lancement après le lancement de l'offensive des Occidentaux, indique le ministère des Affaires étrangères.22H54 - "Croisade" - L'opération militaire constitue une "agression croisée injustifiée", clame le colonel Kadhafi.22H50 - KADHAFI MENACE D'ATTAQUER DES OBJECTIFS "CIVILS ET MILITAIRES" EN MÉDITERRANÉE22H47 - "Champ de bataille" - La Méditerranée est devenue "un vrai champ de bataille", selon Kadhafi.22H46 - KADHAFI PARLE - Les dépôts d'armes sont ouverts pour défendre la Libye, dit Mouammar Kadhafi dans un enregistrement sonore diffusé par la télévision officielle libyenne.22H26 - L'ARMÉE FRANÇAISE DÉMENT QU'UN DE SES AVIONS AIT ÉTÉ ABATTU22H21 - KADHAFI VA S'EXPRIMER - Le colonel Kadhafi va s'exprimer ce soir au sujet de "l'agression des Croisés" contre la Libye, annonce la télévision officielle.22H19 - Coordination américaine - Les attaques aériennes par avions et missiles de croisière menées par les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne sont "coordonnées" à partir d'un quartier général américain basé en Allemagne, indique à l'AFP un responsable français.22H09 - Syrte bombardée - Syrte, la ville natale du colonel Kadhafi, a été bombardée par la coalition, selon l'agence officielle libyenne Jana.22H00 - Nasrallah analyse - L'opération militaire lancée par la coalition internationale ouvre la voie à une ingérence occidentale "dans chaque pays arabe", affirme le chef du puissant mouvement chiite Hezbollah Hassan Nasrallah. "Le fait que la majorité des dirigeants arabes et musulmans n'aient pas assumé leurs responsabilités ouvre la voie à une intervention occidentale en Libye. Nous ne savons pas sur quoi cela va déboucher", dit-il.21H55 - "NOMBREUSES VICTIMES" - Le président du Parlement, Mohamed Zwei libyen qualifie l'opération militaire occidentale d'"agression barbare" et parle de "nombreuses victimes" et de "graves dégâts matériels".21H49 - UN AVION FRANÇAIS A ÉTÉ ABATTU DANS LA RÉGION DE TRIPOLI, SELON LA TÉLÉVISION LIBYENNE. "La défense antiaérienne a abattu un avion français dans le secteur de Njela,dans la région de Tripoli", affirme la chaîne sans autre précision.21H46 - Touchées? - Un porte-parole de l'armée libyenne cité par la télévision libyenne affirme que des cibles civiles ont été visées par la coalition à Tripoli, Zouara, Misrata et Benghazi, toutes des villes côtières.21H40 - 20 objectifs - La première vague de quelque 110 missiles de croisière visant la Libye a été envoyée depuis des navires et des sous-marins, annonce l'amiral américain William Gortney. Elle a touché "plus de 20 objectifs" parmi lesquels des systèmes de défense anti-aérienne et des noeuds de communication stratégiques. Il faudra attendre le lever du jour pour en évaluer l'impact.21H29 - Justification - Barack Obama prévient Mouammar Kadhafi que "les actes ont des conséquences", justifiant la décision des Etats-Unis de participer à l'intervention.21H21 - "Limitée" - Le président Obama annonce avoir autorisé une "action militaire américaine" limitée en Libye et répète qu'il n'y aura pas de déploiement américain au sol.21H20 - Carburant pris pour cible? - Des bombardements ont touché des réservoirs de carburant alimentant Misrata, troisième ville de Libye à 200 km à l'est de Tripoli, et sa région, annonce un porte-parole des forces armées libyennes cité par la télévision d'Etat.21H12 - LES USA ET LA GRANDE-BRETAGNE ONT LANCÉ 110 MISSILES DE CROISIÈRE SUR LA LIBYE, annonce le Pentagone21H04 - CIBLES CIVILES ? - Les médias officiels libyens affirment que des "objectifs civils" sont visés par les raids des "ennemis croisés" (la coalition). Il y a des blessés, disent-ils.20H57 - CIBLES - Des sites anti-aériens libyens, principalement sur la côte, sont les cibles des frappes américaines, déclare un haut responsable militaire américain. Ces frappes doivent se dérouler essentiellement aux abords de Tripoli et de Misrata, explique-t-il.Frappes américaines, françaises, britanniques20H51 - LES FORCES BRITANNIQUES EN ACTION DANS LE CIEL LIBYEN, déclare le Premier ministre David Cameron.20H48 - FRAPPES AMÉRICAINES DE MISSILES DE CROISIÈRE TOMAHAWK AMÉRICAINS SUR LA LIBYE, selon le Pentagone20H46 - L'UA EST CONTRE- Le comité de l'Union africaine est contre "toute intervention militaire étrangère quelle qu'en soit la forme" en Libye, selon le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz.20H43 - Obama va parler - Le président américain Barack Obama va s'exprimer sous peu sur la Libye depuis Brasilia.20H36 - Nocturne - Les opérations de l'armée française vont se poursuivre dans la nuit, selon l'état-major des armées.20H30 - FORTES EXPLOSIONS A L'EST DE TRIPOLI, DES BOULES DE FEU VUES A L'HORIZON, selon des témoins20H21 - Objectif: la chute de Kadhafi - "Nous allons aider le peuple libyen à se libérer" du colonel Kadhafi, promet Alain Juppé, même si cela n'est pas explicitement prévu par la résolution 1973 du Conseil de sécurité.20H20 - PARTICIPATION AMÉRICAINE - "Les Américains vont participer pleinement aux opérations" en Libye et ce sera visible "dans les jours et les heures qui viennent", déclare le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, sur France 2.20H19 - QUATRE FRAPPES PAR DES AVIONS FRANÇAIS, PLUSIEURS BLINDÉS DÉTRUITS, selon le ministère de la Défense. Les Rafale et Mirage 2000 français opéraient dans la région de Benghazi.20H15 - Aïcha harangue la foule - La fille du colonel Kadhafi, Aïcha, harangue la foule à bord d'un 4X4, au QG de Kadhafi à Tripoli. "Dieu, la Libye, Kadhafi et c'est tout", "Le peuple veut Mouammar le guide", crie-t-elle.19H35 - 4 CHARS DE KADHAFI DÉTRUITS - Les forces françaises auraient détruit au moins quatre chars des forces du colonel Kadhafi dans la périphérie de Benghazi, selon la chaîne Al-Jazira.19H30 - Gates reste au Pentagone - Le ministre américain de la Défense, Robert Gates, repousse à la dernière minute un voyage qu'il devait effectuer en Russie pour pouvoir suivre la situation en Libye.19H28 - "Inébranlable" - Hillary Clinton déclare que le soutien américain à l'intervention armée en Libye est "inébranlable". "Le monde ne va pas rester spectateur alors que le meurtre d'innocents continue (...). Nous nous tenons auprès du peuple libyen et nos efforts pour les protéger ne faibliront pas".19H10 - Regrets russes - Moscou regrette l'intervention armée de la coalition en Libye. "Nous restons convaincus que pour régler de manière stable le conflit interne en Libye (...) il faut rapidement arrêter les effusions de sang et que les Libyens entament le dialogue", dit un porte-parole de la diplomatie russe.18H55 - "Irresponsable" - Le président vénézuélien Hugo Chavez réclame un cessez-le-feu et juge "irresponsable" l'intervention armée de la coalition internationale contre la Libye. Elle vise selon lui à s'emparer du pétrole libyen.18H51 - Défections - Par la voix d'Hillary Clinton, les Etats-Unis espèrent de nouvelles défections dans l'entourage et parmi les alliés libyens du colonel Mouammar Kadhafi.18H45 - 20 avions - "Une vingtaine d'appareils français" au total sont engagés dans l'opération enclenchée par l'armée française en Libye, d'après l'état-major des armées.18H43 - Le Charles de Gaulle en route - Le porte-avions nucléaire français Charles de Gaulle appareillera demain de Toulon vers la Libye.18H41 - L'UA à Tripoli - Les membres du comité de l'Union africaine sur la Libye se rendront à Tripoli demain.18H30 - UN VÉHICULE DES FORCES DE KADHAFI - Le tir français a visé un véhicule "clairement identifié comme appartenant aux forces pro-Kadhafi", déclare sur la chaîne BFMTV le colonel Thierry Burckhard, porte-parole de l'état-major des armées.18H10 - UN VÉHICULE VISÉ - Le premier tir des forces aériennes françaises en Libye a visé un "véhicule indéterminé", annonce l'état-major des armées.18H07 - PREMIER TIR FRANÇAIS EN LIBYE A 17H45, SELON L'ÉTAT MAJOR DES ARMÉESEN DIRECT: Les premières frappes de la coalition ont commencé en Libye, peu après l'annonce par Nicolas Sarkozy du début d'une intervention militaire internationale dans le ciel libyen. Le colonel Kadhafi refuse toute "ingérence" de la coalition internationale qui s'est mise en place, menée par Paris, Londres, Washington et plusieurs autres pays européens et arabes.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.