EN DIRECT: le Japon sous la menace nucléaire, trois jours après le séisme

0 21.11.2011 09:59

LE POINT A 20H00:Après une nouvelle explosion dans la centrale de Fukushima 1, endommagée par le séisme et le tsunami, Tokyo a demandé l'aide de l'AIEA et des Etats-Unis pour gérer les difficultés de refroidissement de trois réacteurs.Bien que le Japon se montre rassurant et écarte l'éventualité d'un nouveau Tchernobyl, le monde entier suit avec inquiétude l'évolution d'une situation extrêmement mouvante, après la catastrophe dont le bilan pourrait dépasser 10.00 morts. FIN DU DIRECT19H15 - Bruxelles veut faire le point - La Commission européenne demande la convocation d'une réunion extraordinaire de l'AIEA la semaine prochaine à Vienne. "Il s'agit de faire le point sur la situation, d'organiser une réponse coordonnée et d'engager une réflexion sur la sécurité nucléaire", explique le commissaire européen à l'Energie Gunther Oettinger."Il s'agit de faire le point sur la situation (après l'accident nucléaire au Japon), d'organiser une réponse coordonnée et d'engager une réflexion sur la sécurité nucléaire", a déclaré M. Oettinger.18H53 - Nuage - Les Etats-Unis estiment qu'il y a peu de risques qu'un éventuel nuage radioactif venant du Japon atteigne leur territoire. "A notre avis, la probabilité est très faible de voir des radiations dangereuses aux Etats-Unis, à Hawaii ou d'autres territoires américains", affirme le directeur de l'autorité de régulation du nucléaire (NRC), Gregory Jaczko, lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche.18H44 - Rassurer à tout prix - Alors que les Bourses mondiales dévissent, la Maison Blanche affirme avoir "pleinement confiance dans la capacité du Japon à gérer les défis économiques en cette période exceptionnellement difficile", selon le porte-parole de la présidence américaine, Jay Carney.18H25 - Confiant - Il est "très improbable" que la crise dans la centrale de Fukushima 1 ne dégénère en une situation comparable à celle de l'accident de Tchernobyl, affirme le directeur général de l'AIEA, Yukiya Amano.18H06 - Appel à l'aide - Le Japon a demandé aux Etats-Unis une aide sur les questions liées au refroidissement de réacteurs nucléaires, indique l'autorité de régulation nucléaire américaine.17H57 - Entre Three Mile Island et Tchernobyl - L'accident nucléaire de Fukushima a atteint un niveau de gravité "au-delà de Three Mile Island (niveau 5) sans atteindre Tchernobyl" (niveau 7 sur 7), affirme le président de l'Autorité française de sûreté nucléaire (ASN), André-Claude Lacoste.16H59 - Secours - Huit navires militaires américains, dont le porte-avions Ronald Reagan et son escorte, participent aux opérations de sauvetage, et "cinq autres sont en route" vers l'archipel nippon, précise le colonel David Lapan, porte-parole du Pentagone.16H56 - Désarmer - L'ambassadeur japonais auprès de la Conférence du désarmement de l'ONU appelle la communauté internationale à redoubler d'efforts pour faire "avancer le désarmement nucléaire". De tels désastres "comme le tsunami et le séisme sont au-delà du contrôle des êtres humains, à la différence des effets des armes nucléaires qui résultent des activités humaines", argue Akio Suda.Appel à experts16H55 - Experts - Le Japon a officiellement demandé à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) l'envoi d'une équipe d'experts, annonce le directeur général de l'agence onusienne Yukiya Amano.16H16 - Inquiétude - Le niveau d'eau dans le réacteur 2 de la centrale de Fukushima a de nouveau fortement baissé, ce qui empêche le refroidissement des barres de combustible, selon des médias japonais qui citent l'opérateur Tepco. Si les barres de combustible ne sont pas refroidies, elles risquent de fusionner et d'endommager dangereusement le coeur du réacteur.14H58 - La Californie prête - Située comme le Japon sur la "ceinture de feu" du Pacifique, la Californie est "prête" à affronter un puissant séisme, a assuré lundi un responsable américain. Les séismes sont fréquents dans cet Etat, le plus peuplé des Etats-Unis. Un séisme de magnitude 7,8 pourrait tuer 1.800 personnes, en blesser 50.000 autres et détruire 300.000 bâtiments.14H52 - Bien armé - L'agence de notation Moody's estime que le Japon est bien armé pour faire face aux conséquences économiques du séisme notamment en raison de l'importance de son épargne. Le pays, dont l'économie pèse 6.000 milliards de dollars, soit "les économies allemande et italienne réunies", a la "capacité d'absorber le choc dans le temps". 14H47 - Cinq Français - L'ambassade de France au Japon cherche encore à entrer en contact avec cinq Français. La communauté française compte environ 9.000 personnes. Quelque 664 Français vivent sur la côte orientale touchée par la secousse, dont 41 à Sendai où le tsunami a été le plus violent. Numéro de la cellule de crise à Paris: 01 43 17 56 46.14H35 - Wall Street déprimé - A New York, la bourse ouvre en baisse, déprimée par les conséquences du séisme. le Dow Jones perd 0,33% et le Nasdaq (à dominante technologique) 0,74%.13H42 - Electricité russe - Moscou se dit prêt à rediriger environ 6.000 mégawatts d'électricité vers le Japon.13H30 - Interrogations en Belgique - "Ce qui se passe au Japon va avoir une influence sur notre réflexion à propos de la prolongation" de la durée d'exploitation dessept réacteurs belges, a dit la ministre de l'Intérieur, Annemie Turtelboom. En 2003, le Parlement avait décidé la fin progressive, entre 2015 et 2025, des sept réacteurs. Mais en 2009, le gouvernement, faute de solution de rechange crédible, avait prolongé de dix ans les trois plus anciens.12H23 - Explosion improbable - Le gouvernement juge improbable une grosse explosion du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Fukushima.Menace de fusion 13H10 - Chute du pétrole - Les prix du pétrole chutent en Europe. Le baril de Brent de la mer du Nord baisse de quelque deux dollars, à 111,82 dollars à Londres. Les marchés tentent d'évaluer l'impact du séisme sur le 3ème consommateur de pétrole au monde.12H52 - UNE FUSION DU COMBUSTIBLE DU REACTEUR 2 DE LA CENTRALE FUKUSHIMA N'EST PAS EXCLUE - La compagnie Tokyo Electric Power (Tepco), qui exploite la centrale, n'exclut pas que le combustible soit un temps entré en fusion, à cause d'une panne du système de refroidissement.12H30 - Assistance - Le conglomérat américain General Electric, qui a fourni des réacteurs à la centrale nucléaire japonaise de Fukushima, offre son assistance technique aux autorités japonaises.12H19 - Tests - Plusieurs pays asiatiques annoncent des tests sur les produits alimentaires importés du Japon pour vérifier qu'ils n'ont pas été contaminés. 12H07 - Menace - Pour Moscou, il n'y a pas de menace nucléaire "globale", après les explosions survenues dans la centrale de Fukushima. "Nos spécialistes sont convaincus qu'il n'y pas de menace pour le territoire russe", indique Vladimir Poutine.12H06 - LA SUISSE SUSPEND SES PROJETS DE RENOUVELLEMENT DE CENTRALES NUCLEAIRES.11H58 - Coupures - La compagnie d'électricité Tokyo Electric Power (Tepco) a finalement mis en oeuvre les coupures d'électricité prévues pour réguler la demande, après avoir différé cette privation tant qu'elle était capable de satisfaire les besoins. A la nuit tombée, la compagnie a dû se résoudre à cesser de fournir du courant à quelque 330.000 foyers et autres clients notamment à Tokyo, Kanagawa, Ibaraki ou Saitama.11H52 - Tarifs spéciaux - Air France met en place des "tarifs spéciaux" en aller simple Tokyo-Paris. Mais ces tarifs restent dans le cadre "commercial", explique un porte-parole de la compagnie. Ces places sont disponibles "via les canaux de réservations habituels" (comptoirs Air France, agences de voyage, numéros d'appels en France et au Japon), et seront disponibles sur internet en fin de journée.11H43 - Dents de scie - Le yen évolue en dents de scie, pris entre une injection record de liquidités par la Banque du Japon (BoJ) et la fuite des cambistes vers les valeurs refuges, comme la monnaie japonaise.11H10 - Vérifications - En Inde, la sécurité de tous les réacteurs nucléaires va être vérifiée: ordre a été donné au département d'énergie atomique "de se charger de la révision technique immédiate de tous les systèmes de sécurité des centrales nucléaires, dans le but de s'assurer qu'elles peuvent résister à de vastes catastrophes naturelles telles que les tsunamis et les séismes", a indiqué le Premier ministre Manmohan Singh.10H53 - Ralenti - Production suspendue dans nombre d'usines, transports perturbés, consommation d'énergie limitée pour éviter le black-out: en ce premier jour de la semaine habituellement chargé, l'activité économique tourne au ralenti.10h47 - Rassurant - En Allemagne, le lobby de l'énergie nucléaire se veut rassurant: "La principale cause de problèmes au Japon n'est pas le tremblement de terre mais le tsunami, or c'est quelque chose qui ne peut pas arriver ici", assure le patron du numéro deux allemand de l'énergie RWE, Jürgen Grossmann. Référendum10H25 - Messages - Google se met au service de la recherche de personnes disparues ou sinistrées et offre des informations utiles: ce matin près de 140.000 messages avaient été laissés par des utilisateurs sans nouvelles d'amis ou de membres de leur famille.10H13 -Tchernobyl - L'Agence de sûreté nucléaire japonaise exclut un accident de type Tchernobyl dans la centrale de Fukushima, rapporte le ministre de la Stratégie nationale Koichiro Genba en s'adressant aux membres du Parti au pouvoir.09h59 - Référendum - Cécile Duflot, secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts, dénonce le discours "lénifiant" du gouvernement face aux incidents nucléaires au Japon et réclame elle aussi un référendum sur l'énergie nucléaire en France.09h56 - Pertes - Les actions des groupes Areva (nucléaire), Scor (réassurance) et Renault (qui a développé une alliance avec le japonais Nissan) accusent de lourdes pertes à la Bourse de Paris.09h54 - Intacte - L'enceinte de sécurité du réacteur 3 de la centrale de Fukushima numéro un, où deux explosions se sont produites ce matin est intacte affirme l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). La salle des contrôles reste opérationnelle, six personnes ont été blessées mais aucun membre du personnel ne manque à l'appel. 09H40 - Sonnette d'alarme - L'eurodéputé Daniel Cohn-Bendit (Europe Ecologie-Les Verts) tire "la sonnette d'alarme" face au risque d'accident nucléaire majeur au Japon, et appelle la gauche à "mettre à son programme un référendum" sur l'énergie nucléaire en France.09H25 - Annulation - La Fédération internationale de patinage a décidé d'annuler les Championnats du monde de patinage artistique prévus à Tokyo du 21 au 27 mars en raison des conséquences du séisme.09H15 - Situation préoccupante - La situation après l'accident dans la centrale japonaise de Fukushima est "préoccupante" et on ne peut désormais écarter le scénario d'une catastrophe nucléaire, affirme le ministre français de l'Industrie Eric Besson.09H11 - Victimes - Quelque 2.000 corps viennent d'être découverts par les secours sur les côtes de la province de Miyagi, dévastées par le séisme et le tsunami.EN DIRECT: Trois jours après avoir été frappé par le pire séisme de son histoire, le Japon lutte sur tous les fronts pour éviter un accident nucléaire majeur et porter secours aux centaines de milliers de sinistrés. Deux explosions se sont produites ce matin à la centrale nucléaire de Fukushima. Le bilan officiel s'élève à près de 1.600 morts, mais les autorités s'attendent à au moins 10.000 morts.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.