EN DIRECT: Le Japon frappé par un violent séisme et un tsunami

0 21.11.2011 09:36

LE POINT DE LA SITUATION A 19H30: Un séisme de magnitude 8,9, le plus fort jamais enregistré au Japon, a frappé le nord-est de l'archipel. Il a déclenché un tsunami, avec des vagues atteignant dix mètres. la catastrophe a fait des centaines de morts et de disparus -probablement plus d'un millier-, et le bilan s'alourdissait d'heure en heure.Une alerte au tsunami a été lancé dans les pays riverains du Pacifique, mais en début de soirée, aucun dégât majeur n'avait été recensé dans les régions déjà atteintes par des vagues, comme Hawaii.Plusieurs milliers de riverains d'une centrale nucléaire ont été évacués. Les immeubles ont tangué durant des minutes à Tokyo et ses 35 millions d'habitants. De très nombreux pays ont proposé leur aide à l'archipel. FIN DU DIRECT19H26 - UNE PETITE FUITE NUCLEAIRE POURRAIT SE PRODUIRE DANS UNE CENTRALE NUCLEAIRE - Annonce du ministre de l'Industrie à propos de la centrale de Fukushima (nord-est), durement frappée par le séisme. Plusieurs milliers de riverains y avaient été évacués.19H23 - "Profondément attristé" - Le pape Benoît XVI se déclare "profondément attristé" par le "grave séisme" et le tsunami qui ont touché le Japon.19H15 - Crise budgétaire? - Le séisme intervient "au pire moment" pour l'économie japonaise et pourrait précipiter une crise budgétaire, alors que les finances du pays sont déjà en piètre état, selon le cabinet d'études britannique Capital Economics.19H10 - Dégâts - Plus de 3.000 habitations ont été détruites dans le nord-est du Japon. Les dégâts les plus importants ont été causés par les tsunamis qui ont déferlé sur la façade Pacifique de l'île principale de Honshu. Plus de huit millions de foyers sont privés d'électricité et de téléphone, et 300.000 maisons n'ont plus d'approvisionnement en gaz.19H07 - Mexique - Les premières vagues touchent le nord-ouest avec une hauteur moyenne d'un demi-mètre. Le gouvernement du Mexique, premier pays d'Amérique latine atteint, a décrété l'alerte sur les côtes du Pacifique, mais a indiqué que le phénomène représentait un "danger modéré".18H35 - "Plus d'électricité et d'eau" - Les survivants de la ville de Sendai, au nord-est du Japon, sont privés d'eau potable et d'électricité. "C'est l'obscurité totale dans mon quartier", raconte Makiko Tazaki par téléphone à l'AFP. "Nous n'avons pas de chauffage non plus et il fait froid". Des répliques encore violentes continuent. Mme Tazaki était seule chez elle lorsque le séisme a frappé. "J'ai tout de suite senti qu'il s'agissait d'un séisme qui n'avait rien à voir avec ce que j'avais connu jusqu'ici. J'étais terrifiée."18H23 - Californie - Plusieurs centaines de personnes sont évacuées.18H22 - Alerte levée - Le séisme n'a provoqué "aucune vague significative" en Nouvelle-Calédonie et Wallis et Futuna. L'alerte est levée.18H18 - USA: "le tsunami est arrivé" - Les premières vagues touchent la côte ouest des Etats-Unis, sans faire de dégâts, 12 heures après le séisme."Le tsunami est arrivé", explique Mike Murphy, chef des urgences de la ville de Port Orford, dans l'Etat de l'Oregon. L e niveau de l'océan varie beaucoup, comparable à la différence qu'il y a entre la marée haute et la marée basse, mais à des intervalles de 30 minutes environ. "Ce sont clairement les vagues du tsunami qui provoquent cela", a-t-il dit, ajoutant qu'il s'attendait à des vagues plus importantes dans les prochaines heures.18H08 - UN SECOND TRAIN EST PORTE DISPARU AU JAPON APRES LE TSUNAMI -17H57 - Nucléaire: "sous contrôle" - Le gouvernement japonais affirme que la situation dans la centrale nucléaire Fukushima n°1 était "sous contrôle". Le gouverneur a ordonné l'évacuation de 6.000 personnes résidant dans un rayon de trois kilomètres en raison d'un problème potentiel lié au refroidissement de l'installation.17H54 - PROBABLEMENT PLUS DE 1.000 MORTS, SELON L'AGENCE DE PRESSE KYODO - 17H51 - Banque mondiale - La Banque mondiale se dit "prête à aider" le Japon.17H35 - Production suspendue - Le groupe pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline (GSK) va suspendre durant quelque jours la production d'une usine située au Japon, suite à de légers dégâts provoqués par le séisme.17H30 - 337 MORTS - Le bilan, toujours provisoire, établi par la police du séisme et du tsunami se monte à 337 morts, 531 disparus et 627 blessés.16H55 - Alerte levée aux Philippines - Les autorités de la défense civile des Philippines, qui avaient déclenchée une alerte au tsunami, la lèvent après l'arrivée de vagues de faible ampleur sur les côtes philippines.16H50 - Washington solidaire - L'armée américaine se tient prête à fournir son assistance au Japon, notamment à envoyer des navires chargés d'aide humanitaire, indique le Pentagone. Barack Obama a appelé le Premier ministre japonais Naoto Kan, annonce un porte-parole de la Maison Blanche. 16H42 - Rupture - Un barrage s'est rompu dans la préfecture de Fukushima (nord-est) et des maisons ont été emportées, quelques heures après le séisme, selon l'agence Kyodo.16H40 - AU MOINS 310 MORTS - Le séisme et le tsunami ont fait au moins 310 morts et 350 disparus selon un nouveau bilan provisoire établi par la police. Quelque 544 blessés ont par ailleurs déjà été recensés.Scènes de désolation16H35 - Prêtes - "68 équipes internationales de recherche et sauvetage de plus de 45 pays sont en état d'alerte, elles surveillent la situation et sont prêtes à aider le Japon s'il le demande", selon Elisabeth Byrs, porte-parole du Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) à Genève.16H18 - "Avertissement" au Canada - La province canadienne de Colombie-Britannique lance un "avertissement" au tsunami. "Il s'agit d'un tsunami de bas niveau", qui risque de créer "de forts courants dans les ports et dans des zones côtières isolées", selon le gouvernement local.16H14 - Armée - L'armée japonaise est prête à envoyer 300 avions et 40 navires aux secours des sinistrés.16H12 - Centrale nucléaire - La situation devrait vite revenir à la normale à la centrale nucléaire de Fukushima (nord-est), autour de laquelle 6.000 habitants ont été appelés à évacuer en raison d'une baisse inquiétante du niveau des eaux de refroidissement, selon l'agence de presse Jiji.16H06 - Fantomatique - Scènes de désolation dans le vieux port de pêche de Hakodate sur l'île septentrionale de Hokkaido. Une vague de deux mètres a submergé le centre ville et poussé les autorités à évacuer 30.000 personnes. Des conteneurs et des caisses parsèment les rues pratiquement désertes. "C'est le tremblement de terre le plus violent que j'aie jamais senti. J'ai cru que j'allais mourir", raconte Sayaka Umezawa, une étudiante de 22 ans.15H56 - Marine épargnée - Sur Twitter, la Marine américaine annonce que sa flotte et ses installations au Japon n'ont pas subi de "dommages importants".15H47 - 6.000 évacués - L'évacuation d'une zone de trois kilomètres autour de la centrale nucléaire de Fukushima concerne désormais 6.000 personnes, contre 2.000 au départ. Des troupes des forces d'auto-défense (le nom de l'armée japonaise) en tenue de protection nucléaire (NBC) ont été dépêchés. Les eaux de refroidissement de l'installation nucléaire ont baissé à un niveau inquiétant. Aucune fuite radioactive n'a été signalée, selon Nippon TV.15H40 - "Tout son possible" - L'ONU fera tout son possible pour aider le Japon, assure le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon.15H31 - Hawaii s'en sort bien - "Aucun dégât n'a été rapporté pour l'instant", déclare Gerard Fryer, du Centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique. "Cela ne va pas être un événement très destructeur". Les premières vagues faisaient de 50 à 70 cm quand elles ont touché Hawaii, situé à environ 6.500 km de l'épicentre du séisme. Les habitants des zones côtières avaient été évacués. 15H28 - Sous les 100 dollars - A New York, les prix du pétrole chutaient à l'ouverture du marché, le baril repassant sous le seuil de 100 dollars après le plus fort séisme jamais enregistré au Japon, 3ème consommateur de pétrole dans le monde.15H20 - Californie - Un "avertissement", qui correspond à un niveau plus bas que "l'alerte", est émis pour une partie de la Californie, une partie de l'Alaska et l'Etat de Washington, sur la côte ouest des Etats-Unis. Les habitants doivent quitter les plages, ports et marinas.Les premières vagues provoquées par le tsunami devraient atteindre la côte ouest américaine vers 07H45 (15H45 GMT).15H17 - AU MOINS 288 MORTS ET 349 DISPARUS, SELON LA POLICE - Plusieurs centaines de personnes sont blessées.14H50 - Fortes vagues aux Marquises - Les vagues attendues dans cet archipel pourraient atteindre de 2 à 4 mètres, selon le Haut commissariat, et un mètre sur le reste de la Polynésie française. L'alerte au tsunami sera officiellement déclenchée à 4H30 heure locale (15H30 heure de Paris) en Polynésie française. Les sirènes retentiront dans les zones exposées pour inviter les habitants à gagner les hauteurs.Un train emporté14H46 - Train disparu - Des précisions sur le train disparu dans la préfecture de Miyagi (nord-est): il a été emporté par une vague de dix mètres de haut. Le nombre de passagers n'est pas connu. Il circulait près de la gare de Nobiru, entre les villes de Sendai et Ishinomaki.14H41 - Vagues à Hawaï - Les premières vagues d'un tsunami ont frappé Hawaii, selon les images des télévisions locales. Les habitants avaient été évacués.14H40 - Nouveaux disparus - Quarante-huit personnes, dont 23 collégiens, sont portées disparues dans le port d'Ofunato (nord-est). 300 habitations ont été détruites.14H35 - EXPLOSION MAJEURE DANS UN COMPLEXE PETROCHIMIQUE - La déflagration a eu lieu dans une vaste usine de Shiogama, un bourg voisin de la métropole de Sendai (nord-est). Les télévisions montrent des flammes gigantesques dévastant l'installation.14H30 - 200 A 300 CORPS RETROUVES SUR UNE PLAGE DU JAPON, A SENDAI - La police suppose qu'il s'agit de cadavres de résidents qui ont été piégés par la vague de 10 mètres qui a déferlé.14H25 - UN TRAIN DE PASSAGERS PORTE DISPARU DANS LE NORD-EST DU JAPON - Bilans en hausse14H06 - 1 à 2 milliards de dollars - Le coût lié au séisme devrait se situer entre 1 et 2 milliards de dollars pour les réassureurs européens, a estimé le courtier JPMorgan Cazenove, qualifiant la facture de "gérable" mais aussi l'estimation de "très préliminaire". 13H58 - La baisse du pétrole s'accentue - Les prix chutent désormais de plus de 3 dollars en Europe. Le séisme pourrait avoir affecté des infrastructures de raffinage du Japon. Ce pays est le 3ème consommateur de brut dans le monde.Il faut s'attendre à une baisse, au moins temporaire, de la demande japonaise", selon les experts de Commerzbank.13H53 - 60 MORTS ET 56 DISPARUS, SELON UN NOUVEAU BILAN - 13H43 - Reprise des vols - A Tokyo, les vols commencent à reprendre à l'aéroport de Narita, qui avait été fermé après le séisme.13H37 - Appel à l'aide - Le Japon demande l'aide des forces américaines basées dans l'archipel pour porter secours aux sinistrés. 13H34 - EVACUATION DE LA POPULATION D'UNE PARTIE DU LITTORAL DE NOUVELLE-CALEDONIE - Le Haut commissariat a ordonné l'évacuation de la population du littoral aux îles Loyauté et sur la côte est de la Grande terre.13H29 - Condoléances d'Obama - Il assure que les Etats-Unis se tiennent prêts à aider le Japon. Avec son épouse Michelle, il adresse ses "plus sincères condoléances au peuple japonais".13H24 - 2.000 HABITANTS SOMMES D'EVACUER LA ZONE DE LA CENTRALE NUCLEAIRE DE FUKUSHIMA DANS UN RAYON DE 2 KM - Les eaux de refroidissement de la centrale ont baissé à un niveau inquiétant, mais aucune fuite radioactive n'a été signalée, selon Nippon TV.Offres d'aide13H20 - Aide de l'UE - Réunis lors d'un sommet sur la Libye à Bruxelles, les dirigeants des 27 pays de l'UE promettent de mobiliser "toute l'aide nécessaire" pour aider le Japon.12H59 - Etat d'exception - En Equateur, le président Rafael Correa vient d'ordonner l'évacuation des zones côtières. L'état d'exception est décrété.12H56 - Vagues en Amérique latine - Les premières vagues provoquées par le séisme atteignent plusieurs pays d'Amérique latine riverains du Pacifique. La Colombie a constaté une hausse de cinquante centimètres du niveau de la mer. Au Mexique, la première grosse vague a atteint la Basse-Californie, dans le nord-ouest.12H52 - 40 MORTS ET 39 DISPARUS, SELON UN PREMIER BILAN DE LA POLICE - Il y a 244 blessés pour le moment, selon ce bilan, six heures après le séisme.12H51 - Les réassureurs frappés - Les valeurs liés à la réassurance, Swiss Ré, Munich Ré, Allianz, Scor... sont en forte chute en bourse perdant environ 5%. Ces valeurs sont les premières affectées par les catastrophes du fait des importants coûts à assumer en terme de reconstruction et de dédommagements. En 1995 au Japon, le séisme de Kobé avait coûté quelque 130 milliards de dollars.12H48 - UN BATEAU AVEC UNE CENTAINE DE PERSONNES EMPORTE PAR LE TSUNAMI, SELON DES MEDIAS - Il s'agit d'un navire d'une entreprise de construction navale du port d'Ishinomaki (nord-est). Pas d'indication sur le sort des passagers.12H45 - S'organiser - A Tokyo, mégapole de 35 millions d'habitants, d'immenses embouteillages se sont formés sur les voies secondaires, après la fermeture des autoroutes et du périphérique. Les hôtels sont pris d'assaut par les banlieusards. Les rayons des supérettes ont été vidés en quelques heures. Une jeune femme désemparée regarde l'entrée du métro. "Je n'ai aucune idée de la façon dont je vais rentrer". De nombreux employés se décident à se rendre chez eux à pied, formant de longues files dans les rues.12H38 - Bourses en baisse - Le séisme contribue à faire fléchir les bourses européennes, d'environ 1%, à la mi-journée. Les places asiatiques avaient chuté auparavant, la bourse japonaise cédant 1,72%, Shanghai 0,79%, Hong-Kong 1,55% et Sydney 1,17%.12H33 - Pétrole en recul - Les prix sont en net repli après le séisme. Le baril de Brent de la mer du Nord s'échangeait à 114,08 dollars à Londres en baisse de 1,35 dollar. "Très clairement, certains sites de raffinage (du Japon) ont été touchés", ce qui pourrait affecter les importations de brut du pays, selon Olivier Jakob, analyste du cabinet suisse Petromatrix.12H29 - "Admiratifs" - Sur le site du Monde.fr, une internaute salue les Japonais. "Nous devons être admiratifs devant le calme et le courage des Japonais, qui affrontent une catastrophe naturelle majeure, sans panique ni agressivité".12H20 - Milliers de messages - Sur Twitter, les messages de soutien affluent. "Terribles images du #tsunami au #Japon. La vie est fragile et la nature nous le rappelle! Pensées et prières..." écrit Ravi Kumar. De nombreuses personnes partagent les images des vagues frappant l'aéroport de Sendai, via notamment les hashtags #tsunami and #sendai.12H13 - 32 MORTS - Nouveau bilan des médias, cinq heures après le séisme. Il y a trois décès à Tokyo, selon l'agence de presse Jiji. De nombreux blessés et une à plusieurs dizaines de disparus sont signalés.11H55 - Tout le Pacifique - De l'Australie à l'Amérique centrale, pratiquement tous les pays bordant le Pacifique sont désormais concernés par une alerte au tsunami. En dehors du Japon où une vague de dix mètres a balayé les côtes de Sendaï dans le nord-est, aucun dégât important n'a jusqu'à présent été signalé.11H47 - Aux Marquises - L'archipel des Marquises, à 1.500 km au nord-est de Tahiti, est "susceptible de subir des effets significatifs" en raison d’une "série de vagues", vers 17H44 GMT, annonce le Haut-commissariat de la République à Papeete. Les autres archipels de la Polynésie français (Société, Tuamotu, Gambier et Australes) ne devraient pas être affectés de manière significative. L'alerte n'est pas déclenchée. Mais il est "recommandé à la population de ne pas rester à proximité des plages et des ports par mesure de précaution".11H43 - Pas de fuite radioactive - Nouvelles rassurantes à propos de l'incendie qui a éclaté dans un bâtiment abritant une turbine dans la centrale nucléaire d'Onagawa, dans la préfecture de Miyagi. Selon l'agence de presse Kyodo, aucune fuite radioactive ni dans cette installation, ni dans les autres sites nucléaires des préfectures touchées, n'a été détectée. Un total de 11 réacteurs se sont automatiquement arrêtés, selon le ministère de l'Industrie.11H35 - Sur Google - Google lance un outil de recherches (http://japan.person-finder.appspot.com/). Les internautes peuvent demander des nouvelles de personnes se trouvant dans les zones touchées par le séisme et en donner.11H32 - Nouvelle-Zélande - A son tour, la Nouvelle-Zélande lance une alerte au tsunami.Centrales nucléaires arrêtées11H30 - Réseaux perturbés - Les réseaux de télécommunications fixes et mobiles restent fortement perturbés plusieurs heures après le séisme. 11H20 - Images de dévastation - Les télévisions nippones diffusent des images de maisons inondées, de bateaux chavirés et de voitures submergées. Dans la province de Miyagi, une vague de boue et de débris a déferlé à grande vitesse dans les champs, dévastant tout sur son passage. A certains endroits, l'eau a pénétré jusqu'à cinq kilomètres à l'intérieur des terres. 11H15 - Nucléaire - A Vienne, l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) annonce que les quatre centrales nucléaires japonaises les plus proches de la zone du séisme ont été "arrêtées en toute sécurité".11H12 - UN INCENDIE A ECLATE DANS UN BATIMENT DE LA CENTRALE NUCLEAIRE DE MIYAGI - 10H58 - Faible tsunami en Chine - Les autorités des localités de l'Est appellent les résidents à s'éloigner des côtes. Mais ce tsunami "n'aurait pas un impact désastreux". Les prévisions font état d'une vague qui s'élèverait à 0,30 mètre à Shanghai, entre 0,30 et 0,60 mètre dans la province voisine du Zhejiang et de 0,40 mètre dans la province du Guangdong, vers 22H00 locales (14H00 GMT).10H51 - Guam aussi évacue - Ce territoire américain du Pacifique a émis une alerte au tsunami et évacue ses zones côtières.10H47 - UN NOUVEAU BILAN FAIT ETAT DE 26 MORTS -10H44 - Chili - Une alerte au tsunami est déclenchée sur le littoral chilien. 10H39 - Solidarité - Le président Nicolas Sarkozy adresse "le soutien et la solidarité" de la France au Japon. Il se dit prêt à "répondre à toutes les éventuelles sollicitations que le Japon voudrait lui adresser pour faire face à cette tragédie".10H20 - Polynésie française - Une cellule de pré-alerte au tsunami est mise en place. La Polynésie française n'est pas passée en phase d'alerte, mais les autorités tentent d'évaluer si les îles du Pacifique Sud peuvent être touchées par un tsunami, avec quelle puissance et à quelle heure.10H17 - "Dégâts énormes - La police n'était pas en mesure de confirmer immédiatement le bilan de 19 morts. "Les dégâts sont tellement énormes qu'il va nous falloir du temps pour rassembler les chiffres".10H10 - Aide russe - La Russie propose son aide au Japon. 10H06 - 19 MORTS RECENSES, SELON UN BILAN TROIS HEURES APRES LE SEISME - Il s'agit d'un bilan des médias.10H05 - Evacuations - Les habitants des zones côtières d'Hawaï sont en train d'être évacués. "Nous avons environ quatre heures pour faire évacuer le littoral", a déclaré un responsable des situations d'urgence. Aux Philippines, les autorités ordonnent aux habitants de la côte Pacifique d'évacuer les zones côtières et de gagner "l'intérieur des terres".10H00 - LE SEISME EST LE PLUS VIOLENT JAMAIS ENREGISTRE AU JAPON - L'agence de météorologie japonaise a estimé sa magnitude à 8,8. 09H58 - Réplique - Une réplique de 6,7 s'est produite en mer, au large de la région de Tokyo.Dégâts massifs09H50 - "S'accrocher" - Nous avons été secoués si violemment qu'il fallait s'accrocher pour ne pas tomber", témoigne une responsable de la municipalité de Kurihara. "Nous ne pouvions pas nous échapper de l'immeuble parce que les secousses n'arrêtaient pas de se succéder".09H35 - "Dégâts considérables" - Le gouvernement annonce "des dégâts considérables" et dit faire de son mieux pour coordonner les secours et opérations de sauvetage.09H24 - 4 MORTS - Un bilan provisoire fait état de quatre morts et d'une dizaine de disparus. Dans la préfecture de Chiba, près de Tokyo, un homme de 77 ans a été tué par l'écroulement d'un mur de pierres et une vieille dame ensevelie sous les décombres d'un toit, dans la préfecture d'Ibaraki. 09H18 - Centrales et transports arrêtés - Les centrales nucléaires des préfectures de Miyagi et Fukushima se sont automatiquement arrêtées, indique leur opérateur, la compagnie d'électricité Tokyo Electric Power. Les transports ferroviaires et routiers ont également été interrompus dans une grande partie de l'archipel. Les trains express Shinkansen ont été stoppés dans tout le nord-est et les autoroutes de la région de Tokyo fermées quelques minutes après le tremblement de terre.09H12 - "Jusqu'à Pékin" - La secousse a été ressentie jusqu'à Pékin, à 2.500 kilomètres à l'Ouest, selon des témoignages. Des employés travaillant dans des tours de la capitale chinoise racontent sur des sites de conversation en ligne avoir ressenti la secousse, mais ils ne font pas état de blessés.09H10 - Alerte au tsunami - Une alerte au tsunami a été émise pour pratiquement toutes les côtes du Pacifique, y compris celles de l'Australie et de l'Amérique du Sud, a annoncé le centre américain de surveillance des tsunamis. 09H08 - Forces navales - Des navires des forces navales d'autodéfense sont en route vers la zone de Miyagi, violemment touchée par le séisme. Le gouverneur de la préfecture de Miyagi a demandé au gouvernement central l'envoi de l'armée de terre et le ministère de la Défense a fait décoller huit chasseurs pour constater les dégâts, selon les médias.09H05 - Raffinerie en feu - Vaste incendie dans une raffinerie d'Ichihara, près de Tokyo, complexe industriel géré par la compagnie pétrolière nippone Cosmo Oil.09H00 - VAGUE DE 10 METRES - Un tsunami de 10 mètres a déferlé ce matin sur les côtes de Sendai, au nord-est du pays, après le très violent séisme de magnitude 8,9.EN DIRECT: Un très puissant séisme de magnitude 8,9 a frappé ce matin à 05H46 GMT (14H46 heure de Tokyo) le nord-est du Japon, faisant de nombreux blessés dans la capitale et provoquant un tsunami de plusieurs mètres de haut sur la côte Pacifique. Les médias font état de nombreux blessés" et l'armée a rapidement dépêché des navires et des chasseurs sur place pour constater les dégâts.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.